Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les contrôleurs aériens appelés à la grève les 2 et 3 juillet

Le SNCTA, principal syndicat des contrôleurs aériens, et FO ont déposé un préavis de grève pour les 2 et 3 juillet au moment des grands départs en vacances.

Deux mois après avoir levé leur dernier préavis de grève, les aiguilleurs du ciel reviennent à la charge. Dans une lettre ouverte datée du 22 juin et adressée à  Alain Vidalies, secrétaire d’Etat chargé des transports, le Syndicat national des contrôleurs du trafic aérien (SNCTA, 40% des contrôleurs) a déposé un préavis de grève pour la période allant du jeudi 2 juillet au matin jusqu’à la fin du service de nuit le vendredi 3 juillet. Force Ouvrière a également posé un préavis pour ces deux jours.

Restriction des moyens techniques et humains

"Compte tenu de son domaine d’activité et de son budget particuliers, les moyens de la DGAC (ndlr : Direction générale de l’aviation civile) devraient être sanctuarisés. En lieu et place se succèdent depuis des mois voire des années, des politiques publiques nées de choix gouvernementaux ou d’orientations de la Commission européenne, qui conduisent à une restriction des moyens techniques et humains", invoque le syndicat pour justifier sa décision.

Parmi d’autres revendications, les deux syndicats dénoncent notamment une perte de rémunération liée à la suppression ou à la refonte de diverses indemnités et réclament leur compensation. Ils exigent par ailleurs des réponses quant à l’âge de départ en retraite des contrôleurs nés entre 1959 et 1964.

20 millions d'euros de perte suite à la grève d'avril

Lors des arrêts de travail des contrôleurs aériens les 8 et 9 avril, entre 40 et 50% des vols avaient été annulés préventivement. Cette grève avait été suivie par plus d'un aiguilleur sur quatre et entraîné une perte de recettes supérieure à 20 millions d'euros pour le transport aérien national, selon une estimation de la Fédération nationale de l'aviation marchande (FNAM).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique