Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les acteurs du tourisme n’exploitent pas assez les réseaux sociaux

Deloitte publie une étude internationale dédiée aux habitudes des voyageurs en matière d'usages des réseaux sociaux, à travers le monde.

A l’heure où les touristes n’ont jamais été si nombreux à préparer et à partager leurs voyages sur les réseaux sociaux, il est grand temps, pour les dirigeants de l’industrie du tourisme, d’accélérer leur mutation digitale. C’est ce qu’affirme le cabinet de conseil et d’audit Deloitte, après avoir enquêté auprès de 10 500 utilisateurs des médias sociaux dans 12 pays.

Voici ses chiffres clés de l’étude, qui relève une maturité inégale entre les entreprises et les internautes :

– Lorsqu’il s’agit de préparer un voyage, les réseaux sociaux sont le deuxième canal d’information (33%) après les amis et la famille (50%) et avant la télévision (32%), les brochures de voyage et les moteurs de recherche (31%)
50% des personnes interrogées ont liké/follow un acteur du tourisme sur les réseaux sociaux
83% des sondés utilisent Internet sur leur lieu de vacances, dont 64% depuis un smartphone
68% des personnes ont indiqué se fier aux commentaires sur les réseaux avant de concrétiser l’acte d’achat
50% des dirigeants de l’industrie tourisme estiment qu’ils sont en retard, et loin derrière la concurrence en matière de digital
1/3 des internautes sondés déclare avoir déjà laissé un commentaire ou envoyé un message à une marque de voyage via les réseaux sociaux.

Deloitte en profite pour formuler trois recommandations :  établir une stratégie digitale avec un objectif marketing bien défini, l’intégrer dans la stratégie globale de l'entreprise, et collecter des informations sur les utilisateurs de Facebook et autres Twitter, pour mieux les cibler ensuite. Vous pouvez consulter en ligne le rapport complet, "Le digital omniprésent dans les usages des voyageurs", en anglais.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique