Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le To.te.c cultive le réseau

Pour sa deuxième édition, le rendez-vous des innovations technologiques s’intéresse à la place de l’individu dans les technologies. Un plateau original d’intervenants réfléchira à la question, le 7 décembre.

A peine sa Fête de la montagne terminée, Eventiz met en musique un autre événement unique : le To.te.c. Pour sa deuxième édition parisienne, cette conférence dédiée aux innovations technologiques aura lieu le 7 décembre, au Pavillon Cambon Capucines, à Paris. Son thème : « L’homme au coeur des technologies du futur »*. Pour l’aborder sous toutes les coutures, la société organisatrice a invité des intervenants aussi prestigieux qu’inattendus, experts dans leur domaine.

« La technologie n’est pas une fin »

Son fondateur Frédéric Vanhoutte a ainsi convié le linguiste Claude Hagège, le volcanologue Jacques-Marie Bardintzef, Patricia Ricard (présidente de l’Institut océanographique Paul Ricard). Sans oublier le cofondateur de Dailymotion, Didier Rappaport. Ou Paul Benkimoun, médecin et journaliste au quotidien Le Monde, qui présentera les résultats d’une étude se demandant si les technologies sont un sésame au bonheur. Le To.te.c dépasse ainsi le seul domaine du voyage, pour se donner une vocation atypique. « Nous voulons permettre un networking européen, explique Frédéric Vanhoutte. Les acteurs du tourisme doivent partager leurs expériences avec des professionnels d’autres pays. Mais il ne faut pas pour autant perdre le sens de l’homme dans la technologie. La technologie n’est pas une fin, mais un moyen, pour vivre avec plus de confort, de sécurité, de choix. » Le To.te.c attend 400 participants, sur invitation, soit autant de cadres dirigeants et autres décideurs du tourisme. En 2009, il avait attiré quelque 300 personnes, dont 90 % de Français. L’an prochain, l’événement pourrait migrer à Bruxelles, pour asseoir sa dimension européenne. Les deux premières éditions auront permis d’installer le rendez-vous, dont Sabre reste partenaire officiel. L’Écho touristique soutient aussi l’événement. Le Syndicat national des agents de voyages (Snav) aussi, et c’est nouveau. « Le Snav ne fuit plus les technologies, se réjouit Frédéric Vanhoutte. Il souhaite au contraire les comprendre, s’impliquer, participer. » Les agences de voyages sont, elles aussi, dans le même état d’esprit, ce qui est constructif pour l’avenir de la profession.

*Programme complet sur ww@w.totec.travel