Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Royaume-Uni pris en tenaille entre le Brexit et le Covid-19

Le Royaume-Uni subit une double peine, frappé par la crise de la pandémie et isolé de l’Europe politique depuis janvier 2021. L’industrie touristique du pays est en souffrance. Le marché émetteur britannique pourra-t il rapidement retrouver ses couleurs ?

L’industrie touristique britannique s’était préparée au pire. En février 2020, alors que le Royaume-Uni entrait dans sa « période de transition » avant la sortie définitive de l’Union européenne (« Brexit ») dix mois plus tard, l’association UK Inbound a alerté ses 300 membres (réceptifs, fournisseurs et to). sur ses marchés internationaux émetteurs, le pays allait se trouver exposé
au « risque d’une dégradation » de son image.

« Notre fréquentation va baisser parce que le Brexit génère un sentiment négatif sur des marchés essentiels comme la France et l’Allemagne », a résumé l’un des adhérents de UK Inbound. Cette crainte était déjà identifiée chez 60 % des professionnels britanniques du tourisme, selon UK Inbound. La même source avance que 15 % des professionnels du tourisme commençaient déjà à observer, début 2020, « une baisse de fréquentation » des voyageurs français. Un mois plus tard, la crise du Covid-19 survient.

La suite est réservée aux abonnés.
Pour lire l’ensemble de cet article, veuillez vous identifier avec votre compte si vous avez déjà un abonnement à L’Echo Touristique OU abonnez-vous

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique