Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Quai d’Orsay repasse le centre du Mali à l’orange

Le ministère français des Affaires étrangères a décidé, hier, de déconseiller à nouveau les voyages dans le centre du pays, incluant Mopti, Djenné et le pays dogon.

C’est un coup rude pour le Mali, alors que la saison touristique commence tout juste. Hier, le Quai d’Orsay a choisi de durcir ses conseils aux voyageurs en passant tout le centre du pays du vert à l’orange. « Il est déconseillé, sauf motif impérieux, notamment d’ordre professionnel, et après avoir informé l’Ambassade de France à Bamako (admin-etrangers.bamako-fslt@diplomatie.gouv.fr), de se rendre entre le sud de la zone rouge (délimitée en partie par le fleuve Niger, ndlr) et le nord d’une ligne Kayes-Ségou-Tominian, précise le site du MAE. Il conviendra en tout état de cause de se déplacer en convoi et de veiller à ce que les autorités locales (gouverneurs de région et préfets de cercle) en soient informées. » Les régions les plus touristiques du pays (Mopti, Djenné, pays dogon) se trouvent donc de fait déconseillées aux visiteurs. Le Quai d’Orsay avait déjà adopté cette position à la fin de l’été dernier, avant de faire machine arrière.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique