Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Maroc en fait toujours plus pour le tourisme

Le ministre du Tourisme marocain Adil Douiri (notre photo) a annoncé à Tanger ce week-end, lors de la 6ème édition des Assises du tourisme, la création d’un fonds d’investissement marocain de 2,5 milliards de dirhams (230M€), afin d’accélérer la construct

Le Maroc est en pleine forme. Pour s’en convaincre, il suffisait d’assister le week-end dernier à la 6eme édition des Assises du tourisme marocain à Tanger. Le rendez-vous, désormais annuel, a été l’occasion de dresser un bilan, à mi-parcours, du grand projet Vision 2010, présenté en 2001. Lequel peut se résumer en quelques chiffres, ambitieux :  10 millions de touristes, 160 000 lits supplémentaires, 600 000 emplois créés, un investissement global de 90 milliards de dirhams (8 milliards d’euros environ). Si la partie n’est pas encore gagnée, la dynamique entreprenante qui enfièvre les différents secteurs de l’économie marocaine est bluffante. Et l’augmentation constante du nombre de touristes plus qu’encourageante. Face aux 2,6 millions de touristes d’il y a 10 ans, le Maroc en a accueilli 5,84 millions en 2005, selon le ministère du Tourisme. La France demeure N°1 avec 1,3 millions de visiteurs, soit une progression de plus de 12%/2004. Le challenge pour le royaume est clair : le tourisme ne se développera que si le Maroc réussit à créer de nouvelles marques fortes dans son portefeuille au-delà de Marrakech et Agadir, a déclaré Adil Douiri, le ministre du Tourisme. Le plan Azur qui vise la création de six stations touristiques aux caractères très différents va dans ce sens. Dans un avenir proche, viendront ainsi s’ajouter 160 000 lits, de Plage Blanche au sud d’Agadir, à Saidia sur les bords de la Méditerranée.
Pour accélérer encore le développement hôtelier dans tout le pays, un  fonds d’investissements marocain de 2,5 milliards de dirhams (230 M€) a été mis sur pied. Sa création qui associera des banques, des caisses de retraite et l’Etat marocains a été l’une des principales conclusions des 6èmes Assises.  Le fonds pourra lever localement des crédits supplémentaires de cinq milliards de dirhams (450 M€) dans le but d’augmenter la capacité hôtelière, a précisé le ministre. Le Maroc compte actuellement 250 000 lits, et il lui faut impérativement en construire presque le double pour pouvoir assurer l’accueil des 10 millions de touristes escomptés en 2010.