Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Japon prolonge l’interdiction d’accéder à son territoire pour les étrangers

Le Japon a annoncé la prolongation, jusqu’à fin février, des restrictions interdisant l’entrée de la plupart des ressortissants étrangers sur son sol.

« Nous allons maintenir nos mesures de contrôle aux frontières jusqu’à fin février, tout en prenant les mesures nécessaires d’un point de vue humain et en considérant l’intérêt national », explique le Premier ministre Fumio Kishida. Le pays fait face à une recrudescence de l’épidémie, et va également rouvrir des centres de vaccination de masse pour lutter contre le variant Omicron.

Pour rappel, et comme le précise la page « Conseil aux voyageurs » dédiée au Japon, « depuis le premier décembre, plus aucune nouvelle entrée de ressortissant étranger n’est autorisée sur le territoire japonais ». Toutefois, les rares personnes qui pourraient être autorisées à entrer au Japon doivent se soumettre à un protocole drastique (test PCR négatif selon le modèle d’attestation des autorités japonaises, test salivaire à l’arrivée, isolement dans un hôtel désigné par les autorités, géolocalisation via le smartphone…), et ce peu importe leur schéma vaccinal.

Les contaminations explosent au niveau national

Des médias locaux rapportent que des exceptions à ces strictes mesures étaient à l’étude pour les ressortissants étrangers ayant de la famille japonaise ou pour les étudiants étrangers, mais aucune annonce officielle n’a été faite jusqu’ici. Le gouvernement va aussi rouvrir des vaccinodromes gérés par les Forces d’auto-défense japonaises et demander aux collectivités locales de rouvrir leurs propres sites de vaccination à grande échelle pour accélérer l’administration des doses de rappel, précise le premier ministre.

A l’échelle nationale, le Japon fait face, comme la plupart des pays de la planète, à la déferlante du variant Omicron. Le nombre de cas quotidiens recensés est en nette augmentation. Au niveau national, la moyenne hebdomadaire a ainsi été multipliée par dix au cours de la dernière semaine.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique