';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Ceto suspend les départs vers la Birmanie

L’association de tour-opérateurs a suspendu les départs vers la Birmanie jusqu’au 15 octobre inclus, en raison des troubles politiques.

 

L’association de tour-opérateurs/Ceto a suspendu hier tous les départs vers la Birmanie jusqu’au 15 octobre inclus. Elle propose des reports sans frais à d’autres dates ou sur d’autres destinations, sur une période maximum de 6 mois.

 

Beaucoup de tour-opérateurs n’avaient pas attendu cette consigne pour suspendre leurs départs. Certains préfèrent même proposer des reports aux clients inscrits après le 15 octobre. En effet, ils craignent que la suspension soit prolongée au-delà du 15 octobre et préfèrent anticiper les reports en bloquant rapidement des places d’avion sur d’autres destinations en période de vacances scolaires.

 

Pour enrayer les annulations en masse, Terre Birmane a quant à lui choisi d’offrir à tous ses clients inscrits et à venir des conditions d’annulation très souples. Ils pourront annuler sans frais à 8 jours du départ. Par ailleurs le TO offre sur son site internet des informations mises à jour quotidiennement sur la situation en Birmanie, en se basant notamment sur les informations de Sécurité sans frontières, qui complètent celles du ministère des affaires étrangères. Enfin le TO sera bientôt en mesure d’indiquer à ses clients quelle part de la facture de leur voyage finit dans les caisses de la junte militaire au pouvoir. Cette part ne devrait pas excéder 4% d’après ses premiers calculs. Le TO entend ainsi montrer que le tourisme n’enrichit pas les dictateurs, afin d’éviter le boycott de la destination.

 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire