Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le bon filon des commémorations

Les destinations qui célèbrent cette année les anniversaires de la Première et de la Seconde Guerre mondiale ont vu leur fréquentation augmenter. Et une croissance qui devrait durer encore quelques années.

Courir dans les tranchées. En mars, pour la première fois, l'Office du tourisme du pays verdunois (55) a invité les sportifs à parcourir les sites de la Première Guerre mondiale, en mode compétition, sur 12 à 36 kilomètres. Certains, parmi les 500 coureurs, sont venus rendre hommage à leur grand-père et portaient en souvenir, dans un sac à dos, la montre ou la photo de leur aïeul… Ils reviendront trois fois plus nombreux en 2015. « Le tourisme de mémoire va doper notre fréquentation pendant quatre ans et surtout en 2016, pour le centenaire de la bataille », prévoit Marie Jacquinet, responsable de la promotion à l'Office de tourisme de Verdun. Dans le département de la Meuse, où se concentrent les vestiges symboles de la Première Guerre mondiale, la fréquentation touristique a en effet progressé de 27 % à plus de 100 % dans les musées et sur les sites (forts, ossuaire) où la collectivité entretient la mémoire de la Grande Guerre.

Dans le Calvados (14), les célébrations organisées 70 ans après le débarquement du 6 juin 1944 ont provoqué, aussi, un afflux de visiteurs. La fréquentation cumulée des sites payants a ainsi augmenté de 46 % cet été. « Entre Caen, Bayeux, les côtes de Nacre et du Bessin, la fréquentation hôtelière a progressé de 80 % au mois de juin », témoigne Philippe Gay, directeur de Calvados Tourisme. Les prix moyens par chambre sont également en croissance, de + 26 % à Caen selon l'étude menée localement par MKG Hospitality. La part de la clientèle étrangère, en hausse, contribue à cette orientation favorable des statistiques. Le cimetière militaire américain de Colleville-sur-Mer, premier site touristique du Calvados, a accueilli 420 000 visiteurs pendant le seul mois de juin, dont 30 % d'Américains. « Nous prévoyons le maintien en 2015 et en 2016 de cette tendance à la hausse », anticipe Philippe Gay. En 2004, pour le soixantième anniversaire, l'effet de traîne avait duré deux ans.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique