Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La grève à l’aéroport de Berlin menace le déroulement de l’ITB

A Tegel et Schönefeld, un mouvement social des employés au sol fait craindre le pire aux organisateurs du salon international du tourisme qui débute mercredi à Berlin.

Le personnel au sol des deux aéroports internationaux de Berlin (Tegel, Schönefeld) sera en grève à partir de mercredi, a annoncé le syndicat allemand Verdi. Les salariés du check-in, de l’assistance aéroportuaire et des services de sécurité réclament une augmentation salariale d'un euro par heure pour les plus bas revenus.

Une grève de durée illimitée

Cette grève d’une durée illimitée a été votée vendredi soir par 98,6 % des participants à une consultation interne menée par Verdi. Les partenaires sociaux se rencontreront une dernière fois mardi autour de ces négociations salariales. "Les employeurs ont toutes les cartes en mains pour faire cesser la grève", a déjà prévenu un responsable du syndicat Verdi.

Ce mouvement social menace le bon déroulement de l’ITB, qui débute mercredi et durera jusqu’à dimanche à la foire exposition et au palais des congrès de Berlin.

Recourir à des modes de transport alternatifs

Les organisateurs du salon professionnel recommandent l’utilisation de modes de transport alternatifs (train, bus, voiture) pour rejoindre la capitale allemande. "La plupart des visiteurs internationaux se rendent déjà à Berlin via Francfort, et poursuivent leur trajet en train", relèvent les organisateurs de l'ITB.

100 000 visiteurs professionnels sont attendus cette année à l'ITB, contre 120 000 visiteurs en 2016. L’ITB est le plus grand salon professionnel au monde dédié à l’industrie du tourisme. En 2016, il a donné lieu à la signature de contrats pour une valeur de 7 milliards d'euros.