Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La compétitivité des compagnies françaises aériennes décline

Le poids des prélèvements sociaux sur la masse salariale des entreprises du secteur aérien est passé de 44,4% à 47,5% entre 2009 et 2013, selon la Fnam.

La Fnam vient de publier son baromètre économique pour l’année 2013. L’association s’inquiète d’une baisse de la part des compagnies aériennes françaises dans les vols domestiques, qui se chiffre à 2 points de part de marché à 82%. Tous vols confondus, la proportion des transporteurs tricolores se maintient ces trois dernières années à 46% (contre 49% en 2009), grâce à "une légère reprise sur les vols européens". En 2013, les compagnies aériennes membres de la Fnam ont transporté 58,5 millions de passagers, contre 52 million un an plus tôt.

"Le pavillon français vit depuis 12 années consécutives une réduction de ses parts de marché sous l’effet d’une concurrence intra et extra communautaire dans un environnement réglementaire, fiscal, social et administratif défavorable et de plus en plus complexe", estime la Fnam, dans un communiqué.

Les prélévements sociaux et les taxes progressent

Selon l'association, la compétitivité des transporteurs français se dégrade. La fiscalité générale et les taxes spécifiques pesant sur les entreprises du secteur représentent désormais 12,3% de leur chiffre d'affaires, contre 12,1% en 2009. Le poids des prélèvements sociaux sur la masse salariale est passé de 44,4% à 47,5% sur la période.

Le baromètre environnemental témoigne, lui, d’une nouvelle baisse de la consommation moyenne de carburant à 3,7 litres par passager pour 100km, contre 3,9 litres en 2012.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique