Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Birmanie coupée dans son élan

Les TO ont suspendu leurs départs jusqu’au 15 octobre, suite à la répression militaire. Un événement d’autant plus triste que la Birmanie connaissait sa meilleure saison sur le marché français.

Du 26 au 29 septembre, à Rangoon et Mandalay (les deux principales villes de Birmanie), une répression militaire contre des manifestations menées par des moines bouddhistes a fait au moins 13 morts, selon des sources officielles. D’après des diplomates et des associations étrangères, le bilan réel approcherait plutôt 30 morts et 1500 arrestations. La situation politique du Myanmar (nom officiel donné à la Birmanie par la junte militaire qui a pris le pouvoir en 1988) s’aggrave donc, même si elle n’est pas nouvelle.

Du coup, le site du ministère français des Affaires étrangères déconseille la destination depuis le 26 septembre. L’association de tour-opérateurs/Ceto a suspendu, pour sa part, tous les départs jusqu’au 15 octobre inclus, et propose des reports sans frais à d’autres dates ou pour d’autres pays, durant une période maximale de six mois.

Asia, deuxième opérateur en Birmanie après Nouvelles Frontières, a bloqué ses départs dès le 1er octobre. Le TO comptait une quarantaine de clients sur place pendant les événements. Certains ont terminé le voyage comme prévu, d’autres ont poursuivi leur circuit en Thaïlande ou au Cambodge. Les voyageurs ne sont pas visés par les troubles. De plus, les manifestations ont cessé pour l’instant. Ce n’est donc pas pour des raisons de sécurité que nous reportons les départs, mais pour des raisons logistiques. Le couvre-feu imposé par l’armée contraint les guides et chauffeurs à rentrer chez eux à 17 heures. Ils ne peuvent plus assurer les prestations prévues. De plus, l’armée a fermé le site archéologique de Schwezigon, l’un des points forts des circuits, explique Jean-Paul Chantraine, PDG d’Asia.

Annuler ou reporter sans frais

La Française des Circuits a également pris l’initiative d’annuler ses départs des 3 et 17 octobre, circuits revendus notamment par Austro Pauli, Compagnies du Monde, Look Voyages et Starter. Certains clients ont reporté vers l’Afrique du Sud ou l’Argentine. En revanche, Orient-Express, qui maintient ses croisières Road to Mandalay, offre à ses clients inscrits jusqu’à la fin du mois d’octobre la possibilité de reporter sans frais.

Terre Birmane propose pour sa part aux clients inscrits sur toute la saison d’annuler jusqu’à 8 jours du départ, et leur offre une information détaillée sur son site Internet. Voyageurs du Monde et Visiteurs en Asie ont adapté leurs itinéraires, pour permettre aux voyageurs qui le souhaitaient de poursuivre leurs vacances. Enfin, espérant séduire plus de 800 passagers, Vacances Carrefour avait prévu avec Asia, une vaste opération promotionnelle qui risque de tomber à l’eau.

Ces événements donnent un malheureux coup de frein à l’envolée de la Birmanie. En 2006, le pays a accueilli 264 000 visiteurs étrangers, dont 15 295 Français. Entre avril et fin août 2007, le nombre d’arrivées (tous marchés confondus) progressait encore de 11%. Asia visait 1 500 à 2 000 clients en 2008, soit une hausse de 40 % pour la deuxième année consécutive.

Un réceptif français installé sur place, et qui préfère rester anonyme, rappelle que les hôtels et les vols internationaux et intérieurs étaient quasiment complets jusqu’à mars 2008. C’était la meilleure saison jamais connue pour la Birmanie sur le marché français, déclare-t-il. Il a dû fermer son bureau à Rangoon par mesure de sécurité, et enregistre aujourd’hui 50 % d’annulations, 30 % de reports de dates et 20 % de reports sur d’autres destinations. Dommage, car beaucoup d’amoureux de l’Asie considèrent la Birmanie comme le plus beau pays du continent. Pagan, avec ses 2000 temples et pagodes, est selon moi le plus beau site archéologique du monde, conclut Jean-Paul Chantraine.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique