Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Allemagne tout en musique

L’Allemagne est depuis toujours le pays des musiciens. Festivals, concerts, opéras abondent. En 2004, elle se met plus que jamais en musique pour mieux vendre ses paysages et ses villes !

Le 19 janvier, l’atelier organisé par le bureau parisien de l’Office national allemand du tourisme, qui se tenait à la Chambre de commerce de Paris, a battu tous les records d’affluence. La Forêt Noire en était l’invitée d’honneur : rien de plus normal car peu d’endroits sont aussi appropriés que Baden-Baden pour lier sport, jeu et divertissements. Outre ses sources thermales, ses paysages romantiques et un festival de renommée mon- diale, la ville dispose de la plus grande salle de concert d’Europe (2 500 places).

Chanter la beauté du pays

Après le succès de l’année Bach en 2000, l’Allemagne mise plus que jamais sur la musique en 2004 pour promouvoir la diversité de ses régions, la qualité de son architecture, mais aussi ses forêts, ses vignobles et ses châteaux… Sans oublier ses bords de mer, de la mer du Nord à la Baltique. En plus de son héritage classique (Bach, Beethoven, Wagner, pour n’en citer que quelques-uns), le pays a tout pour plaire avec une palette de comédies musicales (c’est à Hambourg que le célèbre spectacle Cats a débuté il y a 20 ans), du jazz, notamment à Francfort-sur-le-Main, de la pop, du rock et même de la techno (avec la Love Parade à Berlin).

Séduire les Français

Pour aider les agents de voyages, l’office a édité un manuel des ventes sur CD-Rom, reprenant la programmation des manifestations dans les villes (il recense plus de 400 opéras), et permettant de réserver des chambres d’hôtels. Car le pays veut séduire plus que jamais la clientèle française. Déclinée par les spécialistes, la destination est programmée par 275 opérateurs français. Même si nombre de Français se dé-brouillent seuls, avec leur véhicule, pour découvrir ses charmes.

Au total, 850 000 de nos compatriotes ont visité l’Allemagne en 2002. Ils y ont consommé 1,63 million de nuitées. 44 % y sont allés pour des vacances (dont 53 % à travers des circuits), 34 % pour des voyages d’affaires, le reste se partageant entre des visites dans la famille ou chez des amis. Ils ont visité en priorité la Bavière (21,9% du total), devant le Bade-Wurtemberg et la Rhénanie du Nord. Berlin représente 9,3 % des nuitées.

Des chiffres qui positionnent la France au septième rang des pays émetteurs, loin derrière les Pays-Bas, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ou la Suisse. L’Office du tourisme s’est donné pour ambitieux objectif de remonter les arrivées des Français en troi- sième position, devant la Grande-Bretagne (qui a consommé 3,38 millions de nuitées en 2002). C’est bien parti, selon les chiffres les plus récents, qui montrent une augmentation de 4,7 % de janvier à août 2003.

Plusieurs actions de promotion sont prévues avec les TO. Nouvelles Frontières s’est récemment affiché dans le métro avec un week-end à Munich à 245 E (avec un vol A-R sur Lufthansa), DB France et Auchan programmeront prochainement des week-ends à Berlin. Et un nouveau site Internet en français proposera au cours de 2004 un code d’accès spécifique aux agences (www.allemagne-tourisme.com.)

En attendant, sur place, on s’active aussi pour préparer la Coupe du monde de football, qui se déroulera en 2006. Il s’agit de démontrer que le pays dispose de structures adéquates (avec 12 stades équipés de places assises et couvertes). Mais aussi et surtout que les Allemands savent recevoir et faire la fête

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%