Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Kim Kardashian agressée dans son hôtel particulier à Paris

 » La star américaine de la téléréalité a été victime d'un vol à main armée dans la nuit de dimanche 2 à lundi 3 octobre dans la résidence de luxe du quartier de la Madeleine à Paris où elle séjournait pendant la Fashion Week. »

C'est un nouveau coup dur pour l'image de la capitale et une contre-publicité dont la Mairie de Paris se serait bien passée alors que la sécurité en France fait débat depuis plusieurs mois, notamment aux Etats-Unis.

Un braquage à 10 millions d'euros

Ce que l'on sait ce matin, de l'agression de Kim Kardashian, est assez succinct : vers 3 heures du matin, cinq personnes, cagoulées, armées et portant de faux brassards de police, sont entrées dans l'hôtel particulier transformé en résidence de luxe dans laquelle la star américaine a ses habitudes. Le No Adress est un établissement, discret, de 9 appartements où descendent de nombreuses stars américaines, situé rue Tronchet, près de la Madeleine et des grands magasins, dans le 8ème arrondissement.

Selon une source judiciaire, le braquage serait évalué à ce stade à près de 10 millions d’euros, les voleurs qui avaient enfermé Kim Kardashian dans la salle de bains, ayant dérobé une bague d’une valeur de 4 millions d’euros et un coffret de bijoux évalué à cinq millions d’euros.

Alors que l'affaire prend déjà un tour politique, la Mairie de Paris est montée au créneau dès ce matin dans un communiqué : "Je condamne l’agression subie cette nuit par Kim Kardashian, alors qu’elle se trouvait dans son hôtel. Je lui fais part de mon soutien et je tiens à lui dire qu’elle sera toujours la bienvenue à Paris. J’ai toute confiance en les forces de police, dans le cadre de l’enquête en cours, pour identifier et appréhender rapidement les auteurs de ces faits", a déclaré Anne Hidalgo la maire de Paris.

Un contexte touristique déjà compliqué

"Cet acte très rare, survenu dans un espace privé, ne remet en aucun cas en cause le travail des policiers et la sécurité de l’espace public parisien. Comme l'a encore démontré samedi dernier l’événement Nuit Blanche, qui a réuni sans incident plus de 2 millions de visiteurs, les rues de Paris sont aujourd’hui protégées à la hauteur des besoins. Il est possible de se rendre dans la capitale française, de la visiter et d’y pratiquer des loisirs, dans de bonnes conditions de sécurité".

La maire de Paris a appelé les responsables politiques à la modération rapellant le "contexte touristique compliqué". "(…) alors que la relance de la fréquentation doit être la priorité de tous, utiliser ce fait divers à des fins de polémique reviendrait à porter directement atteinte au secteur du tourisme et aux 500.000 emplois qu’il représente en Ile-de-France."

Mi-septembre, le Quai d'Orsay faisait état d'une baisse d'environ 8% de la fréquentation (arrivées internationales, NDLR) en France par rapport à l'an dernier, surtout à Paris et en Ile de France, ainsi que dans la région PACA. Très active sur les réseaux sociaux, Kim Kardashian a quitté Paris dès ce matin. Son compte Twitter ne fait pour l'instant aucune référence au braquage de la nuit dernière.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique