Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

KDS passe à la loupe les notes de frais

KDS publie sa deuxième enquête sur la gestion des notes de frais. La France accuse un retard considérable par rapport aux pays anglo-saxons.


Le spécialiste des outils en ligne de gestion de voyages d’affaires KDS a publié les résultats de sa deuxième enquête internationale sur les habitudes des employés, cadres et dirigeants face aux notes de frais. L’analyse repose sur 361 réponses de personnes réparties dans 18 pays, qui travaillent majoritairement en France (41%), mais aussi en Grande-Bretagne (20%) et aux Etats-Unis (14%). Les solutions en ligne dédiées sont utilisées dans 24% des cas en France, contre 32% en Grande-Bretagne et 53% aux Etats-Unis. La France accuse du retard par rapport aux pays anglo-saxons, analyse Stanislas Berteloot, le directeur marketing de KDS. Le nombre d’entreprises qui utilisent un tableur Excel est surprenant. Les solutions en ligne sont désormais un acquis dans la gestion des voyages, mais pas dans les notes de frais. Pourtant, les deux sont intimement liés. Pour lui, l’automatisation est pourtant source d’économies, notamment grâce au gain de temps qu’elle permet. Surtout si elle est assortie de l’utilisation d’une carte corporate.

L’étude révèle aussi les frustrations des employés qui, bien souvent, peinent à se faire rembourser de l’intégralité de leurs frais professionnels. Enfin, les salariés avouent gonfler parfois leurs notes de frais pour compenser les lacunes du système en place, ou les règles de leur entreprise. En France, il y a une peur d’une forme de flicage, ce qui pourrait justifier un retard par rapport à l’usage des cartes corporate.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique