Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Johannesbourg/Soweto Mandela, Biko et les autres

«  »Vous connaissez Madonna ? » Dany, le guide qui fait visiter l’église Regina Mundi de Soweto, possède un solide sens de l’humour. Point n’est question ici de chanteuse, mais de la Vierge noire qui veille sur ce haut-lieu de la résistance noire en Afrique du Sud. Situé au coeur du South Western Township (Soweto en abrégé), cet édifice capable d’accueillir 2 000 personnes résonne encore du bruit des émeutes du 16 juin 1976, qui a fait pren

Vous connaissez Madonna ? Dany, le guide qui fait visiter l’église Regina Mundi de Soweto, possède un solide sens de l’humour. Point n’est question ici de chanteuse, mais de la Vierge noire qui veille sur ce haut-lieu de la résistance noire en Afrique du Sud. Situé au coeur du South Western Township (Soweto en abrégé), cet édifice capable d’accueillir 2 000 personnes résonne encore du bruit des émeutes du 16 juin 1976, qui a fait prendre conscience au monde de la brutalité du régime de l’apartheid. Ce jour-là, les écoles de Soweto avaient décidé de manifester pacifiquement pour protester contre l’enseignement obligatoire en afrikaans, la langue des Blancs. Les forces de police et l’armée y déclenchèrent un bain de sang : 800 victimes, majoritairement des enfants et des adolescents. Témoin de cette journée sanglante, Regina Mundi garde d’ailleurs des impacts de balles sur sa voûte. Non loin de là, le mémorial de Hector Pierson, abattu par la police sud-africaine à 13 ans, invite au silence et au recueillement. Fort heureusement, avec ses 4 millions d’habitants, Soweto a retrouvé la paix. Les anciennes matchbox (boîtes d’allumettes) rudimentaires construites par le pouvoir blanc voisinent maintenant avec des maisons en dur. En se promenant dans les rues de cette banlieue de Johannesbourg, il n’est pas rare de tomber sur des barbiers ambulants, qui assurent la coupe sous une tente. Ou des marchés aux puces, où les vendeuses de fruits exotiques se disputent le pavé avec les barbecues improvisés et des marchands de bonbons… Une activité qui dénote une réelle volonté de s’en sortir, pour une population encore très pauvre. Pour se replonger dans l’histoire tumultueuse de l’avènement de Nelson Mandela et de l’éclosion de la démocratie en Afrique du Sud, un passage au musée de l’Apartheid, près de Gold Reef City, s’impose. Une visite qui apporte son lot d’émotions…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique