Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jean-François Rial : L’Iran va devenir une destination culturelle majeure comme Cuba

Avec d’autres dirigeants dont l’activité se rapporte au voyage, Jean-François Rial, PDG de Voyageurs du Monde, a embarqué le 17 avril à bord du vol inaugural Air France reliant Paris à Téhéran. Il répond à nos questions sur une destination qui perce.

L'Echo Touristique : L’Iran, ça marche fort pour Voyageurs du Monde ?

Jean-François Rial : La destination repart vraiment depuis un an et demi.  Nous envoyons environ 80 clients par an avec les deux marques Voyageurs du Monde et Terres d’Aventure. En 2016, nous devrions atteindre 700 à 800 clients sans problème. C’est un pays qu’on programme depuis plus de 20 ans, nous y sommes en première ligne, alors forcément, nous bénéficions pleinement de la reprise.

Comment voyez-vous l’avenir du pays en tant que destination touristique ?

Je pense que cette destination va exploser. Elle est passionnante et la sécurité y est parfaite, on se croirait parfois en Suisse ! Les Iraniens sont très cultivés, très sympathiques. On découvre aussi un pays très moderne malgré trente ans d’embargo, ce qui est tout de même assez incroyable. Elle a tout le potentiel pour devenir une destination culturelle majeure comme Cuba ou la Birmanie. Par ailleurs, l’arrivée d’Air France est un énorme plus, ça va rassurer les gens.

Comment expliquer l’engouement pour l’Iran ?

Outre le patrimoine culturel et contemporain, il y a un imaginaire très fort autour de la culture iranienne dans l’inconscient collectif, c’est un pays qui fait fantasmer tout le monde un peu comme le Japon. C’est aussi l’un des pays clés de la géopolitique mondiale et aller en Iran pour comprendre ce qu’est cette culture, ce qu’est le chiisme et comment ça fonctionne, c’est quand même mieux que d’écouter le journal de 20h sur TF1.

Quelles sont les étapes classiques de vos clients sur place?

Nous envoyons surtout des couples ou des groupes d’amis qui visitent tous Téhéran, Shiraz, et Ispahan. Parfois ils rajoutent Persépolis, Yazd, et Qom, ou seulement l’une des trois villes. Certains combinent avec d’autres pays, en particulier la Turquie car beaucoup de vols permettent une connexion. Mais avec les vols directs Air France, les voyages seront peut-être plus concentrés sur l’Iran.

Il y a quelques contraintes sur place, comme l’hébergement qui est limité…

L’hébergement n’est pas à la hauteur mais ce n’est pas grave, il va le devenir, et ce qui est proposé reste correct. Le vrai souci, mais qui là aussi va se régler, c’est la procédure d’obtention de visa et le passage en douanes qui est trop long.

La grande mosquée d'Ispahan.
 
%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique