Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le PDG d’Air France appelle les pilotes au dialogue

 » Suite au rejet par les pilotes du projet d'accord présenté par la direction, Frédéric Gagey, PDG de la compagnie, demande au principal syndicat de revenir sur la voie d'un "dialogue positif". « 

Les négociations s'enlisent entre Air France et ses pilotes. Le dernier projet d'accord sur des mesures de productivité présenté par la direction a en effet été rejeté le 20 avril par le SNPL, qui représente 65% des pilotes de la compagnie.

Un projet "équilibré"

"Il y a eu de longues négociations, on a proposé quelque chose qui me semble équilibré, qui consiste en plus d'emplois, une croissance plus importante sur les années et en échange de ça, des discussions sur la productivité et les conditions de rémunération", a expliqué Frédéric Gagey sur RTL, au lendemain du refus opposé par les pilotes.

"Ce que je souhaite, et je suis sûr que ça se passera, c'est que le SNPL revienne sur la voie d'un dialogue positif tourné sur la situation des pilotes, sur la situation d'Air France", a-t-il poursuivi.

Des heures de vol contre des embauches

Le projet propose notamment une plus grande souplesse dans l’organisation des cadences, une baisse de la rémunération à l'heure de vol qui serait compensée par une augmentation du nombre d’heures volées, de l’ordre de 5 à 10%, bien loin de l’effort de productivité de 17% initialement réclamé dans le cadre du premier projet "Perform 2020".

En contrepartie, l’accord apporte des "garanties" sur l’emploi avec plus de 600 embauches d’ici à 2020, portant l’effectif total à 3900 pilotes.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique