Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Interface et Indigo s’unissent mais restent… séparés

Un mariage de raison ? Pas tout à fait, répondent les fondateurs de la nouvelle holding réunissant les deux agences de marketing et de communication.

"Il faut que nous atteignions une taille suffisante pour recruter des compétences, et pour offrir un meilleur ROI à nos clients, explique Gaël de La Porte du Theil, président d’Interface. Sinon, nous risquerions d’être marginalisés". Donc acte avec le rapprochement entre Interface Tourisme et Indigo Unlimited, officialisé hier lors d’une conférence de presse. Mais il ne s’agit pas d’une intégration des deux entités, martèlent les deux agences de de représentation et de relations publiques dédiées aux entreprises du tourisme. "C’est une alliance, pas une fusion, ajoute Gaël de La Porte du Theil. Nous ne devons surtout pas limer nos différences".

Chacun chez soi

Concrètement, le tandem a créé une structure commune réunissant tous les actifs, une holding baptisée International Tourism Communication Group (ITCG). Gaël de La Porte du Theil en devient le président. Pierre-Eric Rémoleux (fondateur d’Indigo), le vice-président exécutif. Blaise Borezée (DG de Interface Tourism), le secrétaire général, et 3e associé.

Le capital de ITCG est détenu aux deux-tiers par Interface, et au tiers restant à Indigo. Mais chaque marque maintient son positionnement, ses clients, son indépendance et, pour l’instant, ses locaux. En réponse à  des appels d’offres, les deux pourront répondre, à moins que l’une se retire pour céder la place à l’autre. Les synergies devraient se développer au fil de l’eau, pour permettre aussi des économies d’échelle.

Développer le digital et l’international

La holding représente un chiffre d’affaires cumulé de 7 millions d’euros en 2016, et des bénéfices de 800 000 euros, pour 70 clients actifs. Ce n’est donc pas pour des raisons économiques qu’il s’est constitué, expliquent ses fondateurs. Face à une concurrence qui se développe notamment dans le marketing sur les réseaux sociaux, leur objectif communs est triple : il s'agit de diversifier les compétences, séduire des acteurs de l’e-tourisme, ouvrir d'ici deux ans de nouveaux marchés (Allemagne, Benelux, Royaume-Uni). "Nous souhaitons développer nos expertises dans le digital et le social media", souligne Blaise Borezée. Des études sur les comportements des voyageurs et les facteurs d’influence vis-à-vis des destinations étrangères sont également prévues dès l’automne.

Né en 1995, Indigo Unlimited compte 15 consultants, qui servent comme clients des destinations, des acteurs de l’hôtellerie et du bien-être. L’agence est implantée en France ainsi qu’aux Etats-Unis. Créée en 2000, Interface (25 employés) revendique une trentaine de clients sur le marché français (destinations, compagnies aériennes, acteurs du MICE), et s’est exportée via des bureaux en Italie et en Espagne.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique