Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

CTT : « Google méprise les demandes des acteurs du voyage »

Google snobe les demandes communes d’acteurs français du voyage, suite à la crise du Covid-19. Facebook aussi.

[MISE A JOUR LE 16/09/2020] Petit rappel des faits. Evaneos, Salaün, MisterFly… Plusieurs entreprises du Think Tank Club tourisme et Technologies (CTT) ont rédigé une lettre ouverte à Google et Facebook. Objectif : demander aux deux groupes américains d’aider le secteur à traverser la crise du coronavirus, alors que les publicités du printemps n’ont pas généré le ROI escompté.

Le 3 juin, Sébastien Missoffe, directeur France de Google, a répondu au CTT, en promettant « des solutions » pour accompagner ses « partenaires » dans la relance de l’activité. En juillet, Sébastien Missoffe et Charles-Antoine Duron, son responsable du pôle voyage, ont rencontré trois signataires de la lettre ouverte. Frédéric Pilloud (MisterFly), Alexandre Vercoutre (Marco Vasco) et Charles-Edouard Girard (HomeExchange) ont alors rappelé les demandes du collectif, réunissant aujourd’hui plus de 40 entreprises.

Politiquement correct

Ce rendez-vous s’est avéré aussi cordial que… politiquement correct. Le géant de Mountain View a exprimé des signes de bonne volonté pour aider les acteurs du voyage, mais sans donner d’élément tangible. « Il n’y aura pas de réponse financière collective à notre demande, résume Charles-Edouard Girard, par ailleurs secrétaire général du CTT. Google n’a fait que confirmer ce qu’il a déjà promis, avant notre action commune. »

Le géant de la recherche et du marketing online a donc campé sur sa position, et sur son dispositif global. Tous les sites de voyage ont obtenu des avoirs allant de 0,6% à 1% de leur budget marketing 2019. Soit une broutille au regard de la crise profonde qui frappe l’industrie de plein fouet.

« Les responsables de Google ne sont pas à l’écoute. Ils méprisent les demandes des acteurs du voyage, c’est le sentiment général des entreprises qui ont signé la lettre ouverte. Le groupe profite de sa position dominante dans le marketing », poursuit Charles-Edouard Girard. Eric La Bonnardière, cofondateur de la plate-forme de réceptifs Evaneos, est sur la même longueur d’onde : « Google use de sa situation monopolistique pour n’accéder à aucune de nos demandes, réclamer tous les paiements sans tenir compte de la situation très compliquée des entreprises de notre secteur et n’accorder aucun avantage pour aider à la reprise. Il était probablement naïf d’attendre une attitude morale de cette entreprise. »

Quid de Facebook, également visé par la lettre ouverte ? « Nous les avons contactés à plusieurs reprises, ils n’ont jamais répondu », complète le patron de HomeExchange. Toutefois, le réseau social s’est a priori montré plus généreux en général envers les entreprises, individuellement. La plateforme d’échange de maisons a obtenu une ristourne de 25% d’un budget mensuel.

Pas de commentaire de Facebook

L’Echo touristique a aussi interrogé les deux GAFA, pour leur demander quelle réponse ils donnaient à la lettre ouverte qui date de début juin.

S’agissant de Facebook France, son service presse nous a indiqué dès le 10 juin qu’il ne ferait pas de commentaire. Mais Gilles Maillet, responsable du département Travel et Mobilité chez Facebook France, promet d’entrer en contact avec le CTT, dans une interview publiée le 16 septembre par notre confrère TOM.travel. Enfin, après plus de trois mois de silence radio… « Nous n’allons pas ignorer cette lettre (…) et nous allons bientôt entrer en dialogue avec ses signataires », explique ainsi Gilles Maillet. « Facebook n’a pas publié de réponse officielle mais il s’agit d’un sujet très sensible pour nous. Nous avons fait le maximum pour aider cette industrie et en particulier les TPE et PME », ajoute-t-il.

Si Google France nous a récemment répondu, il a fait un… hors-sujet, puisqu’il n’est pas fait mention du collectif. Le géant de Mountain View s’est contenté d’une réponse… politiquement correcte : « Pendant la pandémie, nous avons travaillé avec nos partenaires de l’industrie du voyage pour les aider à protéger leurs activités et à envisager la reprise. Nous avons lancé de nouveaux outils pour les compagnies aériennes afin qu’elles puissent mieux prévoir la demande des consommateurs et planifier leurs itinéraires. Pour les hôtels, nous avons étendu notre programme de paiement au séjour à l’échelle mondiale pour transférer le risque d’annulation de nos partenaires vers nous. Et nous avons mis à jour le moteur de recherche afin que les consommateurs puissent prendre des décisions éclairées lors de la planification de futurs voyages, pour diminuer encore le risque d’annulation. »

Une réponse qui ne convainc pas. « Nous attendons plus que jamais des solutions alternatives en matière de publicité, conclut Charles-Edouard Girard. Nous serons les premiers à les tester, compte tenu de l’attitude de Google et de Facebook. »

________________________________________________________________

Les signataires de la lettre ouverte à Google et Facebook

(pour rejoindre ce collectif, il suffit d’écrire à l’adresse thinktankctt@gmail.com)

  1. Charles-Edouard Girard – HomeExchange
  2. Eric La Bonnardière – Evaneos
  3. Frederic Pilloud – Misterfly
  4. Olivier Roche – CTT
  5. Guillaume de Marcillac – Travelfactory
  6. Fabrice Dariot – Bourse des Vols
  7. Linda Lainé – CTT et L’Echo touristique
  8. Fabrice Lépine – Wonderbox
  9. Magali Boisseau – Leonaa
  10. Laurent Queige – Welcome City Lab
  11. Alexandre Vercoutre – Marco Vasco
  12. Antoine Corson – GroupCorner
  13. Frédéric Vanhoutte – Eventiz Media Group
  14. Loic Dupont – Homerez
  15. Bryce Arnaud-Battandier – Maeva.com
  16. Jean-Michel Petit – VizEat
  17. Warren Rochwerg – EasyVoyage
  18. Michel Salaün – Groupe Salaün
  19. Michel-Yves Labbé – Départ Demain
  20. Arthur Courtinat – Maisons du Voyage
  21. Guillaume Linton – Asia
  22. Laurent Calando – Samboat
  23. Matthieu Jost – Misterb&b
  24. Stanislas – Lucien Travel Insight
  25. Dominique Goudin – Hotelissima
  26. Caroline Monestier – Hémisphères Voyages
  27. Annie Chapellier – Attitude Voyages
  28. Olivier Falise – Antilles Exception
  29. Lidia Ouroupova – Meltour
  30. Gisèle Bazin – Espaces & Voyages
  31. Christian Lheureux – Passion USA
  32. Stéphane Fontaine – Openity
  33. Olivier Albahary – Globe Sailor
  34. Nicolas Houe – Cap Fun
  35. Philippe Bichet – Adrenaline Hunter
  36. Roselyne Le Guen – Zen Asie
  37. Nicolas Bostroem – Algofly
  38. Tarmil Adel – Alma Voyages
  39. Thibault Martin – Smart-renting
  40. Alexandre Paepegaey – Privateaser
  41. Jeremy Grasset – Shanti Travel
  42. Steve Boublil – Joubert Voyages

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique