Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Google ajoute un filtre « annulation gratuite » de voyage

Avec la crise du Covid-19, l’annulation sans frais d’un hébergement ou d’un billet d’avion devient un argument de vente stratégique. Un casse-tête pour les professionnels…

En raison des incertitudes liées au Covid-19, les consommateurs souhaitent souvent une certaine souplesse dans leurs projets de voyage, souligne Google dans un récent post. De nombreux hôtels et propriétaires de locations de vacances offrent désormais l’annulation gratuite pour inciter les voyageurs à réserver… sans attendre la dernière minute. Partant de ce constat, Google.com/travel propose un nouveau filtre : l’internaute ou le mobinaute peut voir les seules chambres d’hôtel qui garantissent une politique d’annulation gratuite.

Un caillou dans la chaussure des pros

C’est une fonctionnalité intéressante pour mettre en confiance les particuliers, mais un vrai caillou dans la chaussure des professionnels du voyage (hôtels, voyagistes, agences de voyages…). Car les voyageurs risquent, au fil des mois, de se focaliser sur les prestations offrant l’annulation sans frais.

D’autant que, nombre d’entre eux sont finalement partis en vacances dans une destination qui ne les attirait plus, afin de ne pas perdre tout ou partie de leur budget de vacances. D’autres ont été contraints de rentrer de manière précipitée afin d’éviter une quarantaine -à commencer par les Britanniques présents en Espagne ou en France-, ce qui a fait l’objet d’une importante couverture médiatique.

Une nouvelle approche commerciale

Chose certaine : les professionnels du voyage doivent revoir leur copie commerciale face aux incertitudes croissantes qui pèsent sur l’économie mondiale, notamment le secteur du tourisme.

Certaines destinations, très dépendantes du tourisme, en ont pleinement conscience. C’est le cas des Canaries et du Portugal, qui ont mis en place des assurances Covid-19, tandis que Chypre promettait dès le mois de mai de couvrir les dépenses des voyageurs malades du coronavirus. Les opérateurs de voyage, quant à eux, ont aussi développé des produits dédiés pour faire face à l’inquiétude de leurs clients.

De son côté, Google enrichit ses informations aux voyageurs au regard du risque sanitaire.

Comme le montre en avant-première cette capture d’écran, le géant de Mountain View promet d’afficher bientôt le pourcentage d’hôtels ouverts et de vols confirmés au niveau d’une destination, en fonction des données de Google Vols et Hôtels de la semaine précédente. En outre, dans Google Maps, il s’engage aussi à afficher auprès des conducteurs des informations sur les restrictions de voyage et les points de contrôle.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique