Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hiver meilleur que prévu selon le Ceto

La saison d’hiver des voyagistes s’est avérée moins catastrophique que redouté, avec un recul cumulé de 7% des départs en voyages à forfait sur la période novembre-février, a annoncé hier l’Association des tour-opérateurs/Ceto.

« L’hiver qui se présentait très mal, avec des réservations en baisse de 20% est moins mauvais qu’on avait pensé, grâce aux ventes de dernière minute. Ce n’est pas la Bérézina », a déclaré à l’AFP le président du Ceto, René-Marc Chikli.Si la chute a pu être atténuée grâce à des réservations tardives et des promotions, la tendance à la baisse s’est accélérée au fil des mois: le décrochage a eu lieu à la mi-janvier et s’est poursuivi en février, avec un plongeon de 15% des départs.Quant à l’été, « c’est la guerre des nerfs », qu’on soit distributeur ou tour-opérateur, « on attend les clients, avant de décider d’une éventuelle baisse des capacités », a-t-il expliqué. « Il n’y a aucune visibilité, mais il y a toujours de l’espoir pour l’été ».Les réservations ont accusé un retard de 18,5% en février, après un recul de 20% enregistré en janvier. La baisse a été sensible pour la plupart des destinations, dont l’Egypte (-20%) la Tunisie (-18%) et le Maroc (-20%). En revanche, la République dominicaine (+25%) et l’Ile Maurice (+8%) ont profité à plein de la désaffection pour les Antilles, paralysées par les grèves. Le Mexique a été également prisé par les Français, avec une hausse de 8%. Les séjours ski en France ont poursuivi leur envolée (+13%)

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique