Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hiver meilleur que prévu selon le Ceto

La saison d’hiver des voyagistes s’est avérée moins catastrophique que redouté, avec un recul cumulé de 7% des départs en voyages à forfait sur la période novembre-février, a annoncé hier l’Association des tour-opérateurs/Ceto.

« L’hiver qui se présentait très mal, avec des réservations en baisse de 20% est moins mauvais qu’on avait pensé, grâce aux ventes de dernière minute. Ce n’est pas la Bérézina », a déclaré à l’AFP le président du Ceto, René-Marc Chikli.Si la chute a pu être atténuée grâce à des réservations tardives et des promotions, la tendance à la baisse s’est accélérée au fil des mois: le décrochage a eu lieu à la mi-janvier et s’est poursuivi en février, avec un plongeon de 15% des départs.Quant à l’été, « c’est la guerre des nerfs », qu’on soit distributeur ou tour-opérateur, « on attend les clients, avant de décider d’une éventuelle baisse des capacités », a-t-il expliqué. « Il n’y a aucune visibilité, mais il y a toujours de l’espoir pour l’été ».Les réservations ont accusé un retard de 18,5% en février, après un recul de 20% enregistré en janvier. La baisse a été sensible pour la plupart des destinations, dont l’Egypte (-20%) la Tunisie (-18%) et le Maroc (-20%). En revanche, la République dominicaine (+25%) et l’Ile Maurice (+8%) ont profité à plein de la désaffection pour les Antilles, paralysées par les grèves. Le Mexique a été également prisé par les Français, avec une hausse de 8%. Les séjours ski en France ont poursuivi leur envolée (+13%)