Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Grippe A : la France renforce la prudence, pas le niveau d’alerte

Le gouvernement français a décidé vendredi de maintenir l’alerte au niveau 5A, refusant d’adopter des mesures « disproportionnées ». Au Royaume-Uni, le nombre de cas recensés a connu une augmentation significative ces derniers jours.

 
« Nous avons réuni un groupe d’experts qui ont unanimement confirmé que la situation n’impliquait pas le passage au niveau 6 ou 5 B », a expliqué vendredi matin la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot à l’issue de la réunion de la cellule interministérielle de crise au ministère de l’Intérieur.
« Nous ne sommes pas, en France, dans une situation qui justifierait des mesures draconiennes », a confirmé la ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, telles que « l’arrêt du trafic aérien, de la circulation ferroviaire, la fermeture des écoles, des crèches, la restriction des réunions, la suppression des spectacles et des grandes manifestations sportives ». Les procédures d’information des passagers vont toutefois être renforcées dans les aéroports, les ports et les gares.
Le développement de l’épidémie sur le territoire français reste pour l’instant limité, avec 80 cas bénins confirmés, dont 68 importés par des voyageurs. Au Royaume-Uni, en revanche, le bilan faisait état de 909 personnes touchées vendredi après-midi, alors que la hausse semble s’être accélérée ces derniers jours, avec des augmentations quotidiennes de 50 à 100 cas.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique