Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

France : les festivals de l’été en petit comité

Certains festivals pourront avoir lieu cet été, mais à condition de ne pas dépasser une jauge de 5000 personnes, assises et distanciées.

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a fixé un cadre pour la tenue des festivals cet été : une jauge de 5.000 personnes, assises et distanciées. Une petite bouffée d’oxygène pour le secteur du spectacle vivant, lourdement impacté par la crise sanitaire, mais aussi pour certaines destinations touristiques pour qui ces événements estivaux sont habituellement de véritables locomotives en terme de fréquentation.

S’adapter ou renoncer ?

Gérard Pont, patron des Francofolies, prévu mi-juillet à La Rochelle (150.000 personnes en 2019), a ainsi salué « une excellente nouvelle ». « L’an dernier, en avril, on en était nulle part, sans décision, et là, on est en février et on nous dit qu’il pourra y avoir des festivals, c’est déjà formidable ». Tous les organisateurs ne partagent pour autant pas cet enthousiasme face aux dernières annonces. « 5.000 metalleux assis et distanciés, ce n’est pas possible », assène Ben Barbaud, le patron du Hellfest, un des principaux festivals de musique metal en Europe , qui juge l’annulation « inéluctable », comme en 2020. Solidays avait déjà annoncé son annulation avant même les déclarations de Roseylne Bachelot. Ceux qui prévoient de maintenir l’événement devront s’organiser et faire évoluer leurs format, et l’application des contraintes sanitaires suscitent de nombreuses interrogations chez les professionnels du secteur. Les Vieilles Charrues, en Bretagne, se dérouleront ainsi sur dix soirées, du 8 au 18 juillet, au lieu des quatre soirées prévues initialement. La ministre de la Culture a précisé au micro de BFM TV qu’une enveloppe à hauteur de 30 millions d’euros servirait à accompagner les festivals vers des formats alternatifs ou à les aider en cas d’annulation. A noter également que deux concerts tests doivent avoir lieu à Paris et Marseille au mois de mars et d’avril pour tenter de trouver un modèle qui permettrait de rouvrir les ieux de spectacles malgré l’épidémie. 

Un agenda culturel totalement bouleversé

C’est tout un agenda culturel qui se trouve en tout cas modifié ou bouleversé cette année encore. Ainsi le Festival de Cannes, qui se tient habituellement en mai, a décidé de décaler son édition 2021 au 6 au 17 juillet, plutôt que de risquer uen seconde annulation.   Le Salon Livre Paris, annulé en 2020, projette une nouvelle édition du 28 au 31 mai 2021. Mais une forte incertitude plane sur cet événement qui se tient d’habitude à Paris Expo Porte de Versailles. Evénement phare de 2021, l’inauguration de la Bourse de Commerce a été reportée à une date indéterminée. La Foire d’art moderne et contemporain « Art Paris », qui a lieu normalement chaque printemps est reportée du 9 au 12 septembre. Déjà les organisateurs avaient été contraints de faire de même en 2020 en raison du premier confinement. Autant d’annulation et de reports qui auront des conséquences, notamment, sur l’hôtellerie, loisirs et affaires, dans l’Hexagone.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique