Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

[SAGA] L’aventure Fram démarre en autocar, c’était en 1949

Après Air France, L’Écho touristique a choisi d’évoquer l’histoire de Fram, aventure entrepreneuriale familiale et paternaliste. Devenu le troisième voyagiste français, le groupe touristique toulousain a ensuite connu une descente aux enfers en raison d’une succession de crises, d’un environnement concurrentiel exacerbé. Et d’un interminable conflit entre les actionnaires…

Fram, ou « Fer-Route-Air-Mer ». C’est un acronyme que les vendeurs de moins de 20 ans (de métier) ne connaissent pas. L’une des plus belles réussites touristiques à l’instar du Club Méditerranée et de Nouvelles Frontières, symboles de cette explosion des voyages organisés durant les Trente Glorieuses.

L’aventure débute en avril 1949 à l’initiative d’une bande d’amis toulousains menés par Pierre Aussire et Philippe Polderman à partir d’une petite agence spécialisée en billetterie ferroviaire. Avec seulement trois salariés, elle étend ses activités aux voyages à thème et au tourisme religieux incluant des pèlerinages à Lourdes.

Le premier coup d’accélérateur remonte d’ailleurs à 1952 et l’organisation d’un congrès eucharistique à Barcelone pour 1 200 pèlerins. Le second de la mairie de Toulouse qui souhaite doter son syndicat d’initiative d’un bureau de voyages et de billetterie.

Pour lire l’ensemble de cet article,
veuillez vous identifier avec votre compte si vous avez déjà un abonnement
à L’Echo Touristique OU abonnez-vous


Laisser un commentaire

Dans la même rubrique