Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dubaï suspend certains divertissements publics

Dubaï a annoncé jeudi la suspension de certains divertissements publics dans les restaurants et hôtels, face à la hausse des contaminations au coronavirus aux Emirats arabes unis, après les avoir largement permis pour relancer l’économie et attirer les touristes internationaux.

« Afin de garantir la santé et la sécurité publiques, tous les permis de divertissement délivrés seront suspendus à compter de maintenant », a annoncé jeudi sur Twitter le bureau média de cet émirat du Golfe (Dubai Media Office). « Au cours des trois dernières semaines, le département du Tourisme de Dubaï a constaté plus de 200 violations des directives (liées à la pandémie) et a fermé une vingtaine d’établissements », a-t-il précisé. Des hôtels contactés par l’AFP ont confirmé qu’ils continueraient à servir les clients mais que les divertissements tels que les spectacles ou les DJ n’étaient plus autorisés.

3500 nouveaux cas quotidiens

L’Autorité de santé de Dubaï a par ailleurs demandé aux hôpitaux et cliniques de suspendre pendant un mois les opérations chirurgicales « non essentielles », afin de « donner la priorité à des cas urgents », a ajouté Dubai Media Office. Dubaï, une des sept principautés qui forment les Emirats arabes unis, a largement rouvert ses frontières aux touristes internationaux et les activités publiques restent permises. Le port du masque et la distanciation sociale sont néanmoins strictement exigés. Il n’existe pas de chiffres spécifiques sur le nombre de contaminations à Dubaï, l’émirat le plus peuplé du pays. Mais le nombre a quasiment doublé à l’échelle nationale depuis le début de l’année, pour atteindre environ 3500 nouveaux cas quotidiens.

Une campagne massive de vaccination

Les Emirats ont été parmi les premiers pays au monde à lancer en décembre une vaste campagne de vaccination, en utilisant les vaccins du Chinois Sinopharm et de l’alliance américano-allemande Pfizer-BioNTech. Plus de deux millions de doses ont été injectées, pour une population de 10 millions d’habitants, selon les chiffres officiels. Le pays se classe deuxième derrière Israël en termes de pourcentage de la population vaccinée, estime le site allemand de recueil de données Statista. Depuis le début de la pandémie, les Emirats ont enregistré plus 263.000 cas de personnes infectées au Covid-19, dont 762 décès.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique