Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Event Manager : un métier captivant

Le quotidien d’un Event Manager est très riche et ses journées ont un rythme soutenu. Il coordonne l’ensemble du projet, de la vente jusqu’au suivi post-événement.

Travailler dans l’événementiel peut se faire à différents niveaux. Avant le déroulement même de l’événement, il faut prospecter des clients et/ou recevoir les demandes, analyser les besoins et réaliser des propositions commerciales. On est alors dans la phase « avant-projet ». Il est important pour l’Event Manager de connaître les différents corps de métiers qui vont devoir intervenir dans l’événement (les transporteurs, les hébergeurs ou les lieux d’accueil, les traiteurs, les fleuristes, les fournisseurs de matériels…) ainsi que leurs pratiques. Il doit également maîtriser son propre environnement concurrentiel et les tarifs pratiqués afin de faire des propositions commerciales adaptées. La mise en concurrence des agences événementielles est très importante. Un client sollicite en moyenne 6/7 structures différentes avant de se décider.

De l’avant à l’après-vente

Contrairement aux chefs de projet événementiel, qui se concentrent soit sur des missions de vente, soit sur la partie après-vente/logistique, l’Event Manager a plutôt tendance à coordonner l’ensemble du projet, de la vente jusqu’au suivi post-événement. La partie après-vente est également primordiale et fait appel à de nombreuses compétences. L’Event Manager va devoir donner vie à l’événement en confirmant les réservations auprès des différents fournisseurs, en gérant les listes des participants, en coordonnant les différents corps de métiers et en assurant un suivi pendant l’événement et après l’événement. À première vue cela ne semble pas compliqué. Mais dans la réalité, dans un événement rien ne se passe jamais comme prévu. L’Event Manager devra souvent renégocier, s’adapter, trouver des solutions. Une proposition tarifaire n’est plus valable, une personne se rajoute, deux autres sont malades, celui-ci souffre d’un handicap, celle-ci est végétarienne… beaucoup d’éléments sont à prendre en compte et à coordonner afin que toutes les informations arrivent aux bons endroits. Le chauffeur qui devait livrer les luminaires vient d’avoir un accident, la femme du pâtissier vient d’accoucher, tel participant fait un malaise, le transfert n’a pas été prévu… le chef de projet doit être joignable et flexible afin de rebondir et de trouver des solutions alternatives.%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:5%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique