Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Europe: pagaille aérienne en perspective

Suite au mouvement de grève des contrôleurs aériens en Europe annoncé pour aujourd’hui mercredi, plusieurs compagnies aériennes ont réduit leur programme de façon drastique.

Alors qu’Air France envisage le maintien de 10% de ses liaisons intérieures et moyen-courriers Europe (mais 90% des long-courriers), Air Lib compte assurer 10% des vols Airlib Express, 50% des vols vers l’Algérie. Tous les long-courriers doivent être préservés, tandis qu’aucune desserte du réseau régional ne sera assurée.  

De fortes perturbations risquent aussi de secouer le ciel d’autres pays européens, et de créer une certaine pagaille dans les aéroports. Alitalia a supprimé 50 des 800 vols prévus aujourd’hui, parmi lesquels 48 sont internationaux. Environ 8 000 voyageurs sont concernés. 100 autres vols d’Alitalia subiront des changements d’horaires. De son côté, Swiss prévoit uniquement deux vols Paris CDG- Zurich. Aucun vol n’est planifié sur la ligne Paris – Genève ni au départ de l’escale de Nice. La direction a invité les passagers à reporter leur voyage, dans la mesure du possible. SAS a renoncé à 14 de ses 17 rotations des capitales scandinaves vers Paris.

La compagnie luxembourgeoise Luxair a annoncé l’annulation de ses vols à destination des aéroports de Nice et de Roissy-CDG. Les vols vers Barcelone et Madrid sont supprimés jeudi, jour de grève générale en Espagne.

Malgré l’appel à la grève des contrôleurs aériens aujourd’hui, les ministres des Transports des Quinze se sont réunis lundi à Luxembourg pour donner leur aval aux grandes lignes du projet de Ciel unique européen. La plupart des syndicats du secteur dénoncent les conséquences néfastes pour la sécurité qu’engendrerait l’adoption des textes présentés par la Commission européenne – synonyme pour eux de dérive libérale – et craignent des pertes d’emplois. Linda Lainé

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique