Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Etats-Unis : cafouillage sur la réouverture des frontières

Les frontières des Etats-Unis ne rouvriront pas le 26 janvier, comme Donald Trump l’a annoncé lundi. Le futur gouvernement entend au contraire renforcer les mesures sanitaires appliquées aux voyages internationaux pour lutter contre l’épidémie.

Ce n’est pas encore pour tout de suite. Si le président Trump a annoncé lundi la prochaine réouverture des frontières américaines aux ressortissants européens de l’espace Schengen, aux Britanniques, Irlandais ainsi qu’aux Brésiliens à compter du 26 janvier, il a immédiatement été contredit par la porte-parole du futur président Joe Biden. « Ce n’est pas le moment de lever les restrictions sur les déplacements internationaux », a déclaré, sur son compte Twitter, Jen Psaki.

Les tweets sont tombés quelques minutes seulement après l’annonce de la décision de Donald Trump, justifiée par l’instauration, à la même date, d’une obligation de présenter un test négatif de dépistage du coronavirus à l’entrée sur le territoire américain. Pour ralentir la progression de la pandémie, Donald Trump avait fermé les frontières des Etats-Unis aux 26 pays de l’espace Schengen le 11 mars 2020, puis au Royaume-Uni et à l’Irlande le 14, avant d’en faire autant pour le Brésil le 24 mai. « Sur les conseils de notre équipe médicale, le (futur) gouvernement n’entend pas lever ces restrictions le 26 janvier », a écrit Jen Psaki sur Twitter. « D’ailleurs », a-t-elle ajouté, « nous prévoyons de renforcer les mesures de santé publique appliquées aux voyages internationaux pour lutter encore davantage contre la diffusion du Covid-19. »

Le masque bientôt obligatoire pour les déplacements entre Etats

Le 46e président des Etats-Unis a déjà annoncé samedi qu’il prendrait, dès mercredi, jour de son investiture, un décret pour rendre obligatoire le port du masque dans les locaux et espaces dépendant de l’Etat fédéral, ainsi que lors des déplacements entre Etats.

Les Etats-Unis font actuellement face à la pire phase de la pandémie que le pays ait connu à ce jour, avec plus de 20000 décès sur les six derniers jours.

Quelque 10,5 millions de personnes ont déjà été vaccinées contre le coronavirus aux Etats-Unis, mais la campagne a connu de nombreux ratés. Moins de 40% des doses distribuées ont été administrées à ce jour, et plusieurs régions menacent de se retrouver à cours de vaccins dès cette semaine, notamment dans l’Etat de New York.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique