Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Selectour : une erreur de votes annule la nomination de Nicolas d’Hyèvres

Valéry Muggeo restera-t-il président de la coopérative ? Les dés sont relancés en raison d’une erreur de scrutin…

Le 30 juillet, nous annoncions la nomination à l’unanimité de Nicolas d’Hyèvres comme président de la coopérative Selectour. Or le choix du patron du groupiste Géovisions, pour succéder à Valéry Muggeo, ne peut pas être entériné. Une « erreur » a été détectée dans les résultats transmis le 30 juillet dernier, indique un communiqué du réseau à l’hippocampe, diffusé le 13 août. Et ce, « après analyse et contrôle » des éléments transmis par Voxaly, prestataire extérieur chargé du site de vote dédié à l’Assemblée générale.

Modification des administrateurs élus

Les votes ont bien été effectués par les adhérents sur la plate-forme. Par conséquent, l’assemblée générale est valide, ajoute le communiqué. Mais « l’erreur de paramétrage commise par Voxaly » dans l’établissement des résultats entraîne une modification de la liste des nouveaux administrateurs élus, qui rejoignent les sept administrateurs élus en 2018. Sandrine Blachère, Éric Decelle, Catherine Frécault, Florence Gonzalez Merino, Julien Hamon sont confirmés. Valéry Muggeo et Karen Vieuille Olivier sont ajoutés, à la place de Nathalie Mornas et Laurence Herbeaux Rannou.

Compte tenu de ces changements, le Conseil d’administration (CA) organisé le 30 juillet à l’issue de l’Assemblée générale est annulé.

Valéry Muggeo a priori candidat à sa succession

« Les 7 nouveaux administrateurs sont désormais officiellement connus. Il est logique qu’une nouvelle élection ait lieu pour définir la (le) nouvelle (nouveau) présidente (président) », commente, compréhensif, Nicolas d’Hyèvres.

« Seul un administrateur peut être élu, nous confirme Selectour. Il y aura un nouveau vote le mercredi 9 septembre ». Nous avons donc demandé ce matin à Valéry Muggeo s’il était candidat à sa propre succession. « Je reste très attaché à la coopérative et surtout à ses adhérents qui m’ont toujours accordé leur confiance, nous a-t-il répondu. Je ne la trahirai pas dans cette période suffisamment compliquée pour nous tous. » Nicolas d’Hyèvres, candidat unique le 30 juillet, ne précise pas s’il se représentera. « Ma décision n’est pas prise, mais j’ai suffisamment d’énergie pour défendre les intérêts de la coopérative et de ses adhérents, ajoute-t-il. Je me prononcerai le jour J, soit le 9 septembre. Il n’y a pas de politique ni de polémique sur le sujet. La guerre que nous devons mener est en dehors du conseil d’administration, face au Covid. »

Mais au fait, quel est le rôle du président de la coopérative, auprès des agences de voyages ? Sa mission consiste à animer le réseau, les adhérents entrants/sortants, les forces de vente, et la marque. C’est le directoire, présidé par Laurent Abitbol, qui détient le pouvoir de négocier les contrats avec les fournisseurs.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique