Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

En raison de la grève, Lufthansa navigue à vue

A compter d'aujourd'hui, la compagnie aérienne allemande fait face à un mouvement social "illimité", dont elle peine à mesurer l'impact sur le trafic. Les passagers lésés seront prévenus tardivement.

Les personnels navigants commerciaux (PNC) de Lufthansa débuteront une grève "illimitée" aujourd’hui vendredi. Le syndicat allemand Ufo a averti la compagnie des conditions précises des arrêts de travail seulement six heures à l’avance.

La compagnie navigue donc à vue : hier soir, elle ne savait "ni combien de personnes feront grève, ni où, ni combien de temps". Le syndicat Ufo représentant environ deux tiers des 19 000 personnels de bord, la grève pourrait perturber plusieurs centaines de vols. A Francfort, où Lufthansa opère 840 mouvements d'avion par jour, le PNC lève aujourd'hui le pied de 5h00 à 13h00, a-t-on appris dans la nuit. Le transporteur a annoncé que chaque jour de grève lui coûterait plusieurs millions de dollars.

"Ils ont décidé de ne pas donner d’informations, nous avons donc préparé plusieurs scénarios", confirme un porte-parole à Paris. La direction avait expliqué auparavant qu'elle aurait recours à des personnels non-affiliés à l'Ufo, ou venant d'autres sociétés du groupe, pour limiter les perturbations.

Revendications salariales

Le syndicat Ufo appelle à une grève "illimitée" suite à l’échec de négociations sur les salaires, gelées depuis trois ans. Le syndicat demande 5% d'augmentation et refuse que Lufthansa ait recours à l'externalisation ou au travail temporaire. Le président du conseil de surveillance Jürgen Weber a déclaré la semaine dernière qu'il valait "mieux aller jusqu'à une grosse confrontation plutôt que d'éjecter l'entreprise hors du marché concurrentiel", dans le journal Allemand Die Zeit.

Des informations seront actualisées aujourd'hui sur le site Internet de Lufthansa.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique