Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

En 2017 la SNCF a multiplié les incidents… et les bénéfices

Malgré les nombreux incidents des derniers mois, Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, restera en poste. En effet, les résultats sont excellents, en dépit des incidents qui ont paralysé les gares cette année.

En dépit des incidents qui ont paralysé des gares parisiennes en décembre, le président de la SNCF Guillaume Pepy a estimé, lundi, que 2017 avait été « une année record » pour son groupe grâce notamment à un spectaculaire rebond de la fréquentation.

« Cela tient au retour en force du train, bien au-delà de ce qu’on avait prévu », a-t-il dit, notamment parce que « tout ce qui concerne le TGV a cartonné en 2017 », mais aussi parce que le trafic TER « a été au-delà des objectifs ».

La fréquentation a progressé de 10% dans les TGV, de 8% dans les Intercités, et de 4,6% dans les TER. La SNCF entend aussi faire circuler deux fois plus de TGV à bas coût OuiGo –pour passer de 7 à 13 ou 14 millions de passagers–, y compris au départ de nouvelles gares parisiennes, a priori Est et Lyon (après Montparnasse en décembre).

« Convoqué » lundi midi par Elisabeth Borne, la ministre des transports, Guillaume Pepy a été confirmé à son poste qu’il occupe depuis 2008. Apprécié des syndicats internes, le PDG, désigné par l’Etat, ira probablement au bout de son mandat en 2020.

Attention à 2018

Cependant, le patron de la SNCF estime que 2018 sera « une année charnière pour le système ferroviaire français », avec la « réforme systémique » voulue par l’Etat, et qui doit être annoncée au printemps.

En effet, la ministre des Transports Elisabeth Borne a demandé, lundi, à la SNCF de procéder à un audit de ses grandes gares et de proposer des correctifs, après les nombreux incidents qui ont touché l’entreprise ces derniers mois.

SNCF Réseau est ainsi prié de fournir « un diagnostic complet sur l’ensemble des systèmes d’alimentation électrique, de signalisation, et sur les postes informatiques de toutes les grandes gares parisiennes ».

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique