Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dossier de l’été 2014 : la croisière ouvre les vannes du développement

Nouveaux navires, croissance externe, offensives marketing et commerciales : le potentiel de croissance du marché français met en ébullition les compagnies.

Plus de 10% de croissance annuelle au cours des sept dernières années ont permis aux compagnies de croisières maritimes de dépasser le demi-million de passagers français en 2013. Désormais quatrième en Europe, l’Hexagone est pourtant plus que jamais considéré comme un marché émergent en la matière, au potentiel de développement toujours considérable.

Résultat : tous les opérateurs du secteur sont à l’offensive pour surfer sur la dynamique. Costa promet 500 000 passagers tricolores à l’horizon 2017 ou 2018, et déploie pour y parvenir des moyens marketing et commerciaux inédits, en attendant d’éventuelles nouvelles commandes de navires. MSC vise de son côté les 300 000 clients français d’ici 2019, un impératif si la compagnie veut tenir le rythme de croissance de sa flotte dans les années à venir. Sur des volumes inférieurs, Croisières de France s’est fixé des objectifs plus ambitieux encore, avec le doublement de ses capacités en 2014.

Mais les majors du maritime ne sont pas les seuls à accélérer la cadence. Les compagnies de croisières fluviales ouvrent elles-aussi en grand les vannes du développement… et de l’investissement. Construction de navires, lancement de nouvelles destinations, acquisition de sociétés : CroisiEurope et Rivages du Monde sont à la manœuvre sur ce segment de marché, qui n’a décidément plus rien d’une niche.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique