Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Donatello rêve de long-courrier

Fort d’un chiffre d’affaires encore à la hausse en 2006, le tour-opérateur pourrait lancer de nouvelles destinations long-courriers à la rentrée.

Exercice après exercice, Donatello valide la pertinence de son modèle. Le spécialiste du voyage sur mesure (huit brochures et 25 destinations) continue de prospérer dans un marché déprimé en 2006, fort d’un positionnement clair et d’une marque synonyme de valeur ajoutée et de qualité. Certes, malgré une hausse de 4,25 % du chiffre d’affaires, le nombre de clients affiche une légère baisse de 1 % et les bénéfices ont fondu lors de l’exercice 2005-2006 clos le 31 octobre, du fait des nombreux investissements effectués. Mais ils sont les meilleurs garants de la croissance, explique Antonio D’Apote, président du voyagiste.

Et il n’a pas chômé depuis deux ans : ouverture d’un hôtel-club maison (le Matta Village) en Sardaigne, d’une filiale en Belgique avec une production Italie dédiée aux marchés wallon et flamand, rachat et rénovation des 10 agences de CIT Evasion, relookage du site grand public et, surtout, lancement fin mai d’un site professionnel digne de ce nom (avec assemblage en temps réel du transport et de l’hébergement). Bref, Donatello se donne les moyens de ses ambitions, avec une progression espérée de 10 % cette année.

Bientôt l’Amérique du Sud ?

Les indicateurs étaient au vert jusqu’à fin mars, avec un hiver en phase avec les objectifs. Depuis, les élections ont considérablement freiné l’activité des courts séjours mais Antonio d’Apote demeure confiant. Et annonce encore de nouveaux développements pour la saison d’hiver.

Le TO, qui souhaiterait à terme équilibrer ses ventes moyen et long-courrier (environ 10 % du total à ce jour) veut enrichir sa marque Equatoriales (océan Indien et Afrique australe) de nouvelles destinations, sans en dire plus pour le moment. En toute logique, c’est vers l’Amérique du Sud (Argentine, Chili…) qu’il pourrait trouver des relais de croissance. Pour lancer cette programmation, Donatello promet de belles surprises à la rentrée mais en dehors de Top Resa, puisque le TO a décidé de passer son tour à Deauville cette année.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique