Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Costa démarre lentement en Mer Rouge

La compagnie de croisières se lance sur la zone cet hiver en positionnant deux bateaux. Alors que le premier départ est prévu pour le 29 novembre, les réservations restent poussives.

Costa Croisières a au moins le mérite de prendre des risques. La compagnie entame, le 29 novembre prochain, sa saison en mer Rouge, une nouvelle destination sur laquelle elle a décidé de positionner deux bateaux, l’Alegra et le Marina, les plus petites unités de sa flotte. Les résultats s’avèrent pour l’instant mitigés. « Les rythmes de bookings sont encore insuffisants ; il y a de la disponibilité, y compris sur Noël et Nouvel An, reconnaît Georges Azouze, le PDG France de Costa. Mais rien de catastrophique. Mettre en branle une nouvelle destination prend toujours du temps, comme ce fut le cas pour Dubaï les premières années, et nous allons essayer de pousser encore davantage les ventes. » Affréteur de deux vols hebdomadaires au départ de Paris, soit 360 sièges par semaine, la compagnie n’a pas d’autre choix. Ces engagements très ambitieux font partie de l’effort demandé par la direction italienne à sa filiale française. « La France doit remplir son rôle de deuxième marché après l’Italie », justifie Georges Azouze. Quitte à casser les prix : en promotion, le package croisière + vols est proposé à environ 600 €.