Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Comment la tour Eiffel veut à nouveau séduire les Franciliens

Signalétique de distanciation, nouvelles activités ludiques, prix revus à la baisse pour les jeunes… la tour Eiffel rouvre ses portes le 25 juin, et espère attirer des Franciliens souvent découragés par les longues files d’attente de touristes étrangers.

Après trois mois de fermeture, la tour Eiffel s’apprête à rouvrir ses portes le 25 juin. Le port du masque sera obligatoire, un millier de pastilles et des bandes de couleur bleue bilingues français/anglais ont été apposées au sol pour inviter les visiteurs à « garder leurs distances » (1,50m). Les huit premiers jours, seuls les 1er et 2e étages seront accessibles, par l’escalier uniquement (montée par l’escalier du pilier Est, descente par celui de l’Ouest).

Il faut dire que l’enjeu est de taille : depuis le début du confinement, le monument construit pour l’exposition universelle de Paris, en 1889, accuse une perte de 9 millions d’euros par mois, selon Patrick Branco Ruivo, le directeur général de la société d’exploitation tour Eiffel.   « J’ai envie que les Franciliens et les Parisiens reviennent visiter la tour Eiffel, qu’ils redécouvrent Paris vue de haut. Bien sûr, tout le monde l’aime. Mais en même temps, ils hésitent à venir, se disent que c’est un « monument à touristes » et craignent d’avoir à faire la queue trop longtemps », explique Patrick Branco Ruivo.

2 euros le billet d’entrée « Enfants »

Pour attirer les visiteurs, lui et son équipe ont échafaudé une stratégie qu’ils espèrent gagnante : réduction de 50% du prix du billet d’entrée pour les enfants de 4 à 11 ans (désormais fixé à deux euros), campagne de promotion auprès des comités d’entreprise, achat des billets et informations facilités sur internet, parcours enfants. En lien avec la Ville de Paris, des artistes de « spectacle vivant » seront également invités à se produire.

Une grande terrasse estivale, donnant sur le Champ de Mars, a été aménagée au premier étage, à 57 mètres de haut, où seront proposés burgers et glaces, et même, d’ici quelque temps, du vin des vignes franciliennes mais vieilli en fût sur la tour Eiffel.

Pour attirer les jeunes, des DJ viendront animer la tour Eiffel tous les jeudis et les vendredis, à partir du 9 juillet. Pour ceux qui préfèrent la grande cuisine, le restaurant Jules Verne, avec le chef Frédéric Anton (une étoile au guide Michelin), va également rouvrir, le 30 juin. En 2019, le plus célèbre des monuments parisiens a accueilli environ 7 millions de visiteurs.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique