Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Chez Vacances Transat, les salariés goûtent au développement durable

Le TO a organisé une journée thématique pour sensibiliser ses salariés à une démarche responsable dans laquelle Vacances Transat est impliqué. Ambiance sur place.

Jeudi 8 septembre. Bienvenue chez Transat France. Derrière les murs en briques orange du siège de la société à Ivry-sur-Seine, c’est le coup d’envoi de la première Journée RSE (Responsabilité sociale des entreprises). Déjeuner bio et de saison, rencontre avec les associations partenaires, jeux autour de l’environnement… « L’objectif de cette journée est d’informer et de sensibiliser nos équipes au développement durable » explique Dolores Merino Cebrian, directrice Responsabilité d’Entreprise. Au rez-de-chaussée, à la pause de midi, les salariés passent par l’accueil chercher un bulletin sur lequel ils pourront répondre à un quizz après leurs passages sur les différents stands. Ambiance décontractée et animation au micro façon kermesse. Dans le « jardin », et malgré la pluie, quelques-uns s’essayent à envoyer des déchets dans des poubelles grâce à une raquette de volley. Transat France vient de renforcer son système de tri sélectif. Papiers, canettes, bouteilles en plastiques, bouchons, gobelets, piles : désormais chacun a sa place. Plus loin, un mur des engagements affiche : « j’essayerai de moins prendre la voiture », « je m’engage à dégivrer mon congélateur» ou à « éteindre les lumières » pour réduire la consommation d’électricité. « Ce sont des petits gestes. Cela ne coûte rien. Mais on n’y pense pas » explique un salarié.

LE DÉFIT : MOINS DE BROCHURES À L’AVENIR

À côté des efforts en matière recyclage, l’entreprise a mis en oeuvre quelques actions simples, mais efficaces. Afin de réduire la consommation de papier, toutes les imprimantes ont été configurées en recto-verso par défaut. D’après le bilan du groupe Transat, 103 tonnes de papier ont été consommées en interne en 2010, soit une baisse de 46 % en deux ans. En revanche, réduire la quantité de brochures envoyées, 2 500 tonnes en 2010, reste un défi.

À l’étage, l’ambiance est plus studieuse. Plusieurs salariés présentent le dispositif de congés solidaires mis en place avec Planète Urgence. Vacances Transat finance 50 % de ces voyages qui permettent de partir à l’étranger afin de participer à des projets humanitaires. À côté, on assiste à une projection organisée par Ecpat, réseau qui regroupe des organisations ouvrant à l’éradication de la prostitution et la pornographie enfantine. Transat met également en avant son partenariat avec SOS Villages d’Enfants. Un euro par famille séjournant dans un Club Lookéa est reversé à l’association, et les salariés sont invités à s’investir en tant que parrains. Certains ne répondront pas à l’invitation. « Je trouve cette initiative intéressante. Mais je n’ai pas le temps de m’impliquer » explique une jeune salariée du groupe.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique