Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Center Parcs de Roybon : Pierre et Vacances jette l’éponge

C’est l’épilogue d’un feuilleton qui dure depuis 2007. Pierre et Vacances abandonne son projet de domaine Center Parcs à Roybon (Isère).

« Depuis plus de dix ans, des procédures judiciaires contestant les autorisations administratives ont fait obstacle à la réalisation du projet, selon un communiqué de Pierre et Vacances. L’autorisation de défrichement, indispensable à sa réalisation, étant devenue caduque, et l’accès du site étant bloqué par des ‘zadistes’ occupant illégalement le terrain depuis 2014, Center Parcs a décidé de se retirer de ce projet. »

Un projet de 390 millions d’euros

Le projet, d’un montant de 390 millions d’euros, prévoyait la construction dans la forêt de Chambaran de mille cottages et de commerces. Le tout, autour d’une bulle tropicale avec piscines, toboggans et bains à remous. Pour Pierre et Vacances-Center Parcs, il « a reçu un soutien constant de toutes les collectivités locales pour ses qualités environnementales, ses retombées en termes d’emplois et de revenus, et sa capacité à revitaliser et à rééquilibrer le territoire ». Mais ses détracteurs soutenaient le contraire.

« Ce n’est pas de gaîté de coeur » que le groupe jette l’éponge, a commenté à l’AFP Gérard Brémond, président et fondateur de Pierre et Vacances, qui compte 25 Center Parcs en Europe. « Mais on était dans une impasse. C’était devenu inextricable entre l’occupation du site, les changements de règlementations, les autorisations pour les permis de construire, pour le défrichement, la loi sur l’eau, la préservation des espèces, et les lenteurs de la justice dans les différents stades, la cour d’appel, le tribunal administratif, le conseil d’Etat. Tout cela se superposait, c’était interminable », a-t-il résumé.

Un domaine dans les Landes en 2022

Le groupe Pierre et Vacances concentre désormais ses efforts sur d’autres projets pour Center Parcs. Dans l’Hexagone, le domaine des Landes de Gascogne (400 cottages dans le Lot-et-Garonne) doit ouvrir ses portes au printemps 2022. En Saône et Loire, un ensemble de 400 cottages est envisagé.

En Europe, deux nouveaux domaines sont en cours d’instruction au nord de l’Allemagne et en Bavière. Deux autres sites sont identifiés dans la région de Berlin. « Un premier projet au Danemark est en phase de finalisation conceptuelle », selon le communiqué. Deux projets supplémentaires ont été identifiés en Scandinavie.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique