Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Cabinets de conseil en tourisme : le Gefil abasourdi par le jugement

« Le Gefil estime que la décision de l’Autorité de la concurrence est contestable et que les pratiques mises en cause n’ont occasionné « aucun préjudice avéré à l’économie ». »

Dans un communiqué, le Gefil a déclaré être "abasourdi" par la décision de l’Autorité de la concurrence. Cette dernière a infligé une amende de 660 700 euros au syndicat professionnel et à dix cabinets de conseil dans l’ingénierie des loisirs, de la culture et du tourisme pour entente sur le prix.

Le Conseil d’Administration du Gefil estime que le montant de la "pénalité" est "tout à fait disproportionné alors même qu’il touche pour l’essentiel des structures modestes, qui n’ont tiré aucun profit des pratiques en cause et n’ont occasionné aucun préjudice avéré à l’économie". L’Autorité de la concurence, dans son jugement, estime que "plusieurs indices attestent du caractère extrêmement limité du dommage causé à l’économie".

Dans son argumentaire, le Gefil dénonce une décision "contestable" et met en avant le fait que les "pratiques d’informations de ses adhérents", dont la diffusion d’une fiche sur le "juste prix", se faisaient "au vu et au su et parfois même en collaboration avec les pouvoirs publics et agences d’État qui n’ont jamais formulé sur ce point, ne serait-ce qu’une réserve".

Pierre-Henri Gaudriot, président du Gefil, explique que la viabilité financière de certaines entreprises pourrait être menacée. Le syndicat étudie la possibilité d’un recours devant la cour d’appel de Paris, qui doit se faire dans un délai d’un mois.

 

/
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique