Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

BTS : les règles de validation de stages sont assouplies

Au regard de l’épidémie, de nouvelles mesures sont adoptées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Un décret n° 2021-417 du 9 avril 2021 modifie les conditions d’obtention du diplôme national du brevet de technicien supérieur (BTS), quelle que soit la spécialité, incluant le tourisme. Le texte assouplit les règles de validation de stages et de délivrance du diplôme pour les candidats de l’année scolaire 2020-2021.

L’article 2 stipule que « les périodes de stages peuvent notamment être fractionnées, y compris lorsque l’arrêté portant définition et fixant les conditions de délivrance de la spécialité de brevet de technicien supérieur prévoit un nombre minimal de semaines consécutives pour ces périodes ».

Recours possible à des « mises en situation professionnelle »

La durée totale de stage requise pour pouvoir se présenter à l’examen ne peut être inférieure à quatre semaines sur l’ensemble du cycle de formation, est-il précisé.

« L’autorité académique peut toutefois autoriser les candidats qui ne remplissent pas cette condition de durée à compléter celle-ci par des mises en situation professionnelle dans l’établissement de formation », ajoute le décret. A charge, pour l’équipe pédagogique, de fixer le contenu de ces mises en situation professionnelle, évaluées au titre du stage.

Enfin, le décret assouplit les conditions pour se présenter à l’examen en tant que candidat individuel.

Ces modalités 2021 intéresseront notamment les étudiants préparant un BTS Tourisme, lesquels ont rencontré des difficultés dans l’obtention de stages.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique