Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Berlin-Tegel attise les convoitises après la chute d’Air Berlin

 » l’aéroport de Berlin-Tegel. »

Le 1er décembre, Ryanair s’est portée candidate, et compte bien poser à Berlin-Tegel neuf Boeing 737-800. Jusqu’à présent elle était présente à Schönefeld (neuf avions, 53 routes). Revanchard, le directeur commercial de Ryanair David O’Brien avait expliqué à Reuters que ce choix "permettra aux résidents et visiteurs de Berlin d’échapper aux prix élevés prévisibles du duopole Lufthansa – easyJet".

EasyJet met le paquet

Fin octobre, sa concurrente low cost EasyJet a annoncé qu’elle allait carrément  ouvrir une base à Berlin-Stegel grâce aux slots récupérés lors de l’acquisition d’une partie des activités d’Air Berlin.

Bien sûr, cette annonce reste soumise à l'approbation réglementaire de la transaction d'EasyJet avec Air Berlin prévue le 12 décembre prochain. Avec un million de sièges mis en vente pour des vols à destination et en provenance de Berlin Tegel entre le début du mois de janvier et la fin du mois de mars 2018, la marque orange se positionne en tant leader à Tegel.

Aigle Azur ne sera pas en reste

Enfin, vendredi 1er décembre, la française Aigle Azur a opéré son tout premier vol direct entre Paris-Orly et Berlin-Tegel. La compagnie effectuera la liaison avec ses Airbus A320 mono-classe sur cette ligne directe, avec une capacité de 180 sièges.

Aigle Azur démarre donc la desserte de l’Allemagne avec quatre fréquences hebdomadaires entre Paris-Orly et Berlin-Tegel les lundis, mercredis, vendredis et dimanche. La desserte sera quotidienne à compter du printemps 2018. Et grâce à ses accords avec Hainan Airlines les clients d’Aigle Azur pourront aller vers Pékin via la capitale allemande.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique