Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Baromètre Atout France : une amélioration sur l’été, mais des perspectives encore très incertaines

Si la destination France a plutôt bien résisté cet été, les performances sont encore loin de celles d’avant-crise. Et le flou persiste sur la fin d’année.

+21,3% : c’est la hausse des recettes du tourisme en juillet

En juillet 2021, les recettes du tourisme international en France affichent une hausse de +21,3% par rapport à juillet 2020, rapporte Atout France dans sa dernière note de conjoncture. Des chiffres toujours en recul par rapport à ce qu’ils étaient avant le Covid, mais la baisse observée par rapport à juillet 2019 (‑34,2%) est moindre que les mois précédents, souligne Atout France, qui constate que « la France continue de présenter une situation plus favorable en termes de recettes touristiques que ses principaux voisins européens ». L’excédent du poste voyages de la Balance des paiements dégagé en juillet permet de redresser nettement la tendance. Le solde cumulé depuis janvier repasse ainsi en positif à +1,8 Md€, même s’il reste en retrait de la situation de 2020 (+2,2 Md€( et encore plus par rapport à 2019 (+6,6 Md€).

75% : c’est le taux d’occupation des hôtels en PACA

Mais la situation dans l’ensemble de L’Hexagone est loin d’être homogène. Si l’hôtellerie de la région PACA a en effet enregistré de très belles performances dans ce contexte encore particulier de crise pandémique, les taux d’occupation des hôtels en région – dont le taux d’ouverture est quasiment revenu aux niveaux d’avant-crise – dépasse généralement les 60%. L’hôtellerie reste malgré tout affectée par l’absence de la clientèle internationale et de la clientèle affaires – même si elle pèse traditionnellement moins en juillet.

Les villes souffrent toujours fortement de la désaffection des touristes dans le contexte actuel de crise sanitaire, et Paris et l’Ile-de-France enregistrent les reculs les plus importants. Les taux d’occupation n’y atteignent pas 40%. La location de particulier à particulier semble quant à elle figurer parmi les gagnants de l’été (+8,8% par rapport à 2019).

Suivi des performances de la location touristique de particulier à particulier.

-62% : ce sont les arrivées internationales en France en août

En août 2021, les arrivées aériennes vers la France sont toujours très nettement orientées à la baisse par rapport à 2019 mais bénéficient cependant d’un flux de clientèle estivale limitant la baisse à -62,8% sur le seul mois d’août, contre -81% sur les 8 premiers mois de l’année, détaille Atout France. Les réservations aériennes internationales en France à 3 mois sont, elles aussi, encore très nettement en baisse, à -67%. L’état des réservations à 1 et 3 mois révèle des carnets de commandes toujours peu remplis, en France, comme en Espagne et en Italie, observe Atout France.

+12 points : ce sont les intentions de séjour vers la France

A fin août-début septembre 2021, les intentions de séjour vers la France dans les 6 prochains mois sont en forte hausse par rapport à l’année dernière à la même période. En moyenne, tous marchés confondus, elles progressent de +12 points, note le rapport. Les évolutions sont significatives pour l’ensemble des marchés étudiés, mais le marché américain fait un bond de +17 points par rapport à septembre 2020. Les Britanniques, les Néerlandais et les Suisses sont les autres marchés qui progressent le plus, rapporte Atout France. Le tourisme intra-européen pourrait évoluer favorablement : les Néerlandais et Italiens par exemple semblent désormais plus disposés à voyager hors de leur marché intérieur, estime l’organisme de promotion touristique.

Au global, les situations restent donc encore très contrastées et les perspectives incertaines, toujours très dépendantes de l’évolution de la crise sanitaire et aussi du phénomène de réservation de dernière minute. « Pourtant, le désir de voyager en France est présent, comme le révèle le Baromètre des intentions de voyage. Des progrès de la vaccination et de sa capacité à enrayer une nouvelle vague de contaminations à la rentrée dépendent les perspectives à court terme pour le tourisme. La baisse du taux d’incidence observée en France est pour le moment de bon augure », espère Atout France.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique