Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aviation d’affaires : Wijet est prête à décoller en agences

La compagnie de taxi-jets fondée en 2009 vient de lever 1,5 million d’euros. Une partie sera investie dans des développements technologique pour intégrer les canaux de distribution BtoB l'an prochain.

Il s'agit de sa quatrième levée de fonds. De quoi multiplier les projets en 2014, qui sera "la première année pleinement rentable", prévoit Corentin Denoeud, le PDG fondateur.

Composée uniquement d’appareils disposant de quatre places passagers (Cessna Citation Mustang), la flotte va être portée de quatre avions actuellement (dont deux sont en propriété et deux en gestion exclusive) à six l’an prochain, avec un achat et une location supplémentaires. Des bases vont par ailleurs être ouvertes à Londres, Bruxelles et Genève, en complément de celles existant au Bourget, à Lyon, Bordeaux, mais aussi pendant l'été à Cannes.

500 entreprises clientes

Mais 2014 annonce aussi une montée en puissance en termes de distribution. Jusqu’à présent, Wijet a essentiellement travaillé en direct. "Nous sommes la seule compagnie de jets privés dans le monde à proposer un site de réservation en ligne", explique Corentin Denoeud, qui revendique environ 500 entreprises clients, dont 8 figurent au CAC 40.

L’offre est également accessible via les services de conciergerie associés aux cartes bancaires d’American Express ou de Visa, ainsi que par le biais de "quelques agences de voyages haut de gamme, plutôt orientées loisirs, dont une dizaine nous vend de manière récurrente", poursuit le PDG.

L’année prochaine devrait désormais être celle de l’intégration sur les canaux de distribution BtoB classiques : plateaux d’affaires, Self bookings tools (SBT), GDS… "Cela nécessite des développements informatiques sur lesquels nous sommes en train de travailler", indique Corentin Denoeud.

Un tarif fixe de 2200 euros l'heure de vols pour l'avion entier

La compagnie s’est fait connaître en étant "la seule à proposer des prix fixes", soit 2200 euros l’heure de vol pour l’avion complet, quel que soit le nombre de passagers (un à quatre). "Sur un Paris-Genève, l’aller-retour représente deux heures de vols, soit 1100 euros par passager si l’avion est plein, ce qui est à peine supérieur au prix d’un aller-retour sur ligne régulière en business class", assure Corentin Denoeud. Pour fidéliser ses passagers, Wijet propose par ailleurs des cartes offrant plusieurs heures de vol à tarif dégressif (jusqu’à -10% pour le forfait 100h).

Elle n’opère qu’en moyen-courrier, dans la limite de trois heures de vol environ, ce qui lui permet de rallier environ 1200 aéroports en Europe proche et en Afrique du nord. Preuve d’une très grande diversité dans les trajets demandés par les clients, chaque avion visite en moyenne 300 aéroports différents chaque année. "Mais nous sommes aussi capables d’affréter des appareils en cas de demande spécifique, pour des trajets plus longs ou un nombre de passagers important", note Corentin Denoeud.

80% de voyageurs d'affaires

Au global, Wijet revendique 5000 passagers depuis son lancement, dont 80% de voyageurs d’affaires (PDG de PME, cadres de grands groupes…) et 20% de clients loisirs, principalement en été. Quatre passagers sur cinq sont Français, mais la part des étrangers est en hausse et devrait augmenter encore avec l’ouverture de bases hors de l’Hexagone.

Lancée il y a quatre ans, Wijet poursuit son décollage. La compagnie de taxi-jets devrait clore l’année 2013 avec un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros, contre 3,8 millions de l’exercice 2012. Et l’activité a pour la première fois été bénéficiaire en juillet et août dernier.

Wijet propose la réservation en ligne :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique