Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Auvergne Rhône Alpes : les pros du tourisme globalement satisfaits

La fréquentation touristique a été jugée bonne par 7 professionnels sur 10 en Auvergne Rhône-Alpes. Ils n’étaient pourtant que 37% à se montrer optimistes quant au déroulement de l’été en juin dernier.

En dépit de la crise sanitaire, les pros du tourisme sont globalement satisfaits de leur saison dans la région Auvergne Rhône-Alpes, selon un premier bilan – provisoire – de la saison*. Sur le mois d’août, ils sont ainsi 47% à juger la fréquentation bonne, voire très bonne pour 19% d’entre eux, selon les chiffres de ce baromètre faisant état du ressenti de ces professionnels quant à l’activité touristique.

Le taux d’occupation, lui, s’élève à 61%, toujours sur le mois d’août, enregistrant un recul de 6% par rapport à la même période en 2019. D’après Auvergne Rhône-Alpes Tourisme, les hébergements locatifs, gîtes, chambres d’hôtes et meublés ont été le plus demandés, avec un taux d’occupation de 68% en août. De leur côté, les résidences de tourisme et les hébergements collectifs, tels que les villages de vacances, ont fait plutôt mieux qu’attendu avec des taux de remplissage se situant respectivement à 64% et 60%. Si dans les campings, la fréquentation des hébergements locatifs a été relativement haute, cela n’a pas été le cas des emplacements nus, note enfin Auvergne Rhône-Alpes Tourisme. La fréquentation hôtelière, de son côté, a été nettement disparate en fonction des territoires. Plutôt satisfaisante en montagne, avec un taux d’occupation de 70% en Savoie et de 90% dans le Puy-de-Dôme, elle a accusé le coup comme un peu partout dans l’Hexagone dans les grandes villes, avec un taux d’occupation de seulement 38% à Lyon.

Pas de retour à la normale avant 2022

Logiquement, la saison 2020 est caractérisée par une forte fréquentation française, et particulièrement par la présence des clientèles de proximité. Les habitants de la région ont ainsi réalisé 46% de la fréquentation touristique en juillet et 31% au mois d’août contre 25% en moyenne les autres années. La clientèle internationale se montre inévitablement en repli, représentant seulement 9% des nuitées en août cette année contre 22% en août 2019. Autre constat, probablement lié à l’absence de la clientèle étrangère, les touristes ont moins consommé, selon les professionnels. Un ressenti qui pourra être mesuré ultérieurement, avec les chiffres de la Banque de France.

Quid des semaines à venir ? « Les prévisions de fréquentation pour le mois de septembre restent pour l’instant assez timides, constate Auvergne Rhône-Alpes Tourisme. Les professionnels sont inquiets pour la suite eu égard aux évolutions de la pandémie et à la faiblesse du tourisme d’affaires.” Tous espèrent que la tendance de réservation en dernière minute, très marquée pendant l’été, sera aussi valable pour l’arrière-saison, ajoute Auvergne Rhône-Alpes Tourisme. « Mais concernant les perspectives à plus long terme, tous considèrent qu’il faudra attendre 2022 pour retrouver une situation normale au sein de leur entreprise. »


*Enquêtes réalisées auprès d’un panel de 849 professionnels du tourisme par téléphone fin juillet et fin août 2020 dans les 12 départements de la région.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique