Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Attentats de Paris : coup de froid sur les ventes

Interrogés à chaud à l'occasion du congrès du Snav, les professionnels du voyage indiquent des baisses significatives de réservations et de trafic web.

Les professionnels avaient hélas connu le même phénomène lors des attentats de janvier dernier, à Paris. Dès le lendemain du drame, les ventes avaient dévissé de façon significative, pour revenir à la normale 10 à 15 jours plus tard.

Geoffroy de Becdelièvre, patron du TO Marco Vasco, a évoqué les conséquences immédiates des attentats du 13 novembre, lors des Journées des Entrepreneurs du Voyage à Marseille : "Ce week-end, nous étions à -40% de trafic sur notre site par rapport au week-end précédent. C’est comme lors de Charlie Hebdo. Et encore, la période était pire pour nous, puisque janvier est une période où les gens commencent à préparer l’été. Mais je n’ai pas d’inquiétude, je suis certain que dans deux semaines, on reviendra à des chiffres normaux."

La reprise devrait s'opérer rapidement

Même son de cloche chez Voyageurs du Monde, et du côté de Vente-privee.com, dont le Pdg Jacques-Antoine Granjon était le grand témoin du récent congrès du Snav. Pour le spécialiste des ventes flash, les ventes de voyages ont accusé le coup de week-end dernier, avec une chute de -40% comparativement à l’année dernière, avant d’afficher une hausse de +25% mardi.

Situation plus contrastée chez Thomas Cook, le président Nicolas Delord témoignant d’une baisse du retail de -20% pour les réservations sur l'hiver et +5% au niveau des réservations de l'été 2016.

A la question "Avez-vous constaté une baisse des ventes depuis les attentats ?" de notre sondage en ligne, 51% des répondants (base 162 votants) enregistraient une "très forte baisse", 23% une "légère baisse". Cette photographie instantanée devrait bien sûr évoluer dès la semaine prochaine, après une période d'attentisme bien compréhensible.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique