Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Mauritius : le sauvetage de la compagnie approuvé par les créanciers

La liquidation s’éloigne pour Air Mauritius. Les créanciers ont voté pour le sauvetage. De nombreuses lignes vont disparaître mais pas celle de Paris

Après 17 mois de mise sous administration volontaire, les 600 créanciers d’Air Mauritius ont voté mardi dernier, en faveur du plan de sauvetage de la compagnie qui leur avait été présenté, selon la presse locale. L’État mauricien, qui est l’actionnaire majoritaire, injectera 240,6 millions d’euros dans la compagnie nationale. De cette somme, 190,5 millions d’euros serviront à rembourser les créanciers d’ici le 31 octobre.

Les créanciers sont classés en trois catégories. Les compagnies de location d’avion, qui ont accepté une réduction de 65% de ce qui leur était dû. Les sociétés de couverture de risques, qui ont voté pour un remboursement réduit de 40%. Et les créanciers d’ordre général (banques, employés, ex-employés, hôtels et prestataire de services), qui sont d’accord pour que Air Mauritius leur verse seulement 50% du montant dû.

Air Mauritius n’aura plus que 9 appareils

Ce plan de restructuration durera 18 mois. On sait d’ores et déjà que la flotte d’Air Mauritius est passée à de 15 à 11 avions. Et des négociations sont en cours pour se débarrasser de deux autres appareils, des A330-200. A Maurice, on estime qu’avec six long-courriers, la flotte risque d’être inadaptée pour les activités actuelle de la compagnie. Quelques lignes seront forcément supprimées. La priorité est donnée aux liaisons qui promettent d’être toujours rentables. 

Selon les médias mauriciens, la compagnie va suspendre ses vols vers l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Suisse et le Kenya. Les antennes situées en Chine et en Espagne sont en cours de fermeture. La compagnie continuera d’assurer ses liaisons vers Paris, Londres, Hong Kong, Kuala Lumpur, Mumbai, Perth, Johannesburg, Antananarivo, Saint-Denis et Rodrigues.

Le redécollage d’Air Mauritius passera par Airport Holdings Ltd (AHL), une nouvelle entité gouvernementale qui a pour mission de conduire la « compagnie nationale d’aviation vers la pérennité ».

A lire aussi : 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique