Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France : vers une recapitalisation de l’Etat entre 4 et 5 milliards ?

L’Etat français, qui possède déjà 14% du capital, s’apprêterait à injecter 4 à 5 milliards d’euros dans la compagnie.

C’est une information annoncée par le journaliste François Lenglet sur TF1 dimanche soir, et reprise lundi matin sur RTL. Pour voler au secours d’Air France, l’État, qui possède déjà 14% du capital de la compagnie, va doubler sa part et injecter 4 à 5 milliards d’euros supplémentaires au printemps prochain.

Fin avril, au plus fort de la crise, le gouvernement était déjà venu en aide à la compagnie tricolore avec un soutien historique de 7 milliards d’euros, dont 4 milliards sous la forme de prêts bancaires garantis par l’État à 90% et 3 milliards d’avances d’actionnaires.

Air France ne dément pas

Contactée, la compagnie ne fait aucun commentaire. Elle explique cependant que, contrairement à d’autres groupes aériens soutenus par l’injection de capital et de dette, le soutien que le groupe a reçu des Etats français et néerlandais repose sur des emprunts. « La dette du groupe est élevée et ses résultats très impactés par la crise du Covid-19. Un renforcement de la structure du bilan du groupe est donc nécessaire et devrait avoir lieu avant l’assemblée générale de mai 2021 », poursuit la compagnie tricolore.

Confirmant ce que Ben Smith, directeur général du groupe, et Anne Rigail, directrice générale d’Air France, répètent depuis plusieurs semaines. « Plusieurs options sont envisageables pour renforcer les fonds propres. Le groupe étudie tous les mécanismes possibles avec ses actionnaires de référence, en particulier les Etats français et néerlandais. Il est trop tôt pour commenter la forme possible de cette opération et les montants concernés ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique