Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France baptise Economy son offre low cost

Alexandre de Juniac, le PDG de la compagnie, présentera le 7 janvier son offre Economy sur le court et moyen-courrier, selon le magazine économique Challenges. Les billets baisseront de quelques dizaines d’euros.

Les clients d’Air France auront bientôt le choix entre acheter un billet tout compris, tel qu'aujourd’hui, ou un billet "simplifié", moins cher de quelques dizaines d’euros. Pour bénéficier du meilleur tarif, ils devront renoncer à certains services, comme le bagage en soute ou l’accumulation de miles sur leur carte de fidélité Flying Blue, assure Challenges.fr dans un article publié hier.

Les "bases province" ne suffisent pas

Avec cette double grille tarifaire, présentée le 7 janvier, Air France adopte cette fois une stratégie offensive face aux compagnies low cost comme Easyjet et Ryanair, qui lui livrent une vive concurrence. La compagnie avait déjà fait un pas en ce sens en ouvrant dès 2011 ses "bases province", à Marseille, Nice et Toulouse. Mais, si elle avait diminué ses prix grâce à des efforts de productivité, elle n’avait pas encore voulu déshabiller ses billets sur le modèle d'une compagnie à bas prix. "Nous conservons le service Air France : journaux, place attribuée, petite restauration gratuite, miles…", avait déclaré Pierre-Henri Gourgeon, alors PDG de la compagnie, lors du lancement de la base de Marseille, rappelle Challenges. la houlette de Alexandre de Juniac, le discours semble changer.

Des menus jusqu'à 22 euros

Air France propose des services à la carte, mais aussi des menus à la carte. Dans une newsletter adressée hier à ses clients, le transporteur détaille des menus payants, vidéo à l'appui (ci-dessous).

Le menu Italia, la "dolce vita " est facturé 12 euros, le menu "Une Sélection Lenôtre" 28 euros. Le service serait-il à deux vitesses, au point effectivement de brouiller l'image de la compagnie française ?

A lire aussi : Air France : options payantes en éco et caviar en première.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique