Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Agences : comment diversifier vos activités ?

Depuis le 1er janvier, la déspécialisation des baux commerciaux permet aux agences de voyages de s’ouvrir à de nouvelles activités. Une occasion pour fidéliser ses clients et marquer sa différence.

Le contexte n’est, certes, pas propice aux nouvelles activités. Les investissements sont réduits comme peau de chagrin dans les agences, qui pensent davantage à sauver leur bilan. Et pourtant, ont-elles vraiment le choix ? À l’heure du tout-Internet, les agences traditionnelles, si elles veulent bien vivre (et non pas uniquement survivre) doivent apporter un contenu, un savoir-faire et une créativité que n’ont pas leurs concurrentes en ligne. L’agence de voyages doit devenir agence de services. Elle doit proposer de nouveaux produits, qui lui permettront d’engranger des ventes additionnelles et de fidéliser sa clientèle de proximité. Guides de voyages, bagagerie, cartes postales, crème solaire sont des plus que le client appréciera. Proposer des billets de spectacles est aussi un service assez facile à mettre en place. Pour aller plus loin dans sa démarche, l’agence doit suggérer à ses clients de les accompagner avant, pendant et après le voyage, en mettant à leur disposition des services disponibles lorsqu’ils sont en vacances.

LES IDÉES NE MANQUENT PAS

Pourquoi ne pas nouer un partenariat avec une entreprise spécialisée dans la surveillance d’habitation ? Ou prendre en charge la garde de leurs animaux domestiques ? Les idées ne manquent pas. Attention toutefois à ne pas aller trop loin car la loi de développement et de modernisation des services touristiques de juillet 2009 précise que la nouvelle activité doit avoir un lien avec la principale. Elle doit aussi se faire dans un cadre financier précis. En effet, avant de s’ouvrir à de nouvelles activités, il est indispensable d’avoir mesuré les coûts supplémentaires qu’elles vont entraîner. Pour Didier Moussy, directeur du département tourisme chez HSBC, « deux éléments sont importants : avoir un business plan qui tient la route et faire rentrer un partenaire dans son projet pour partager les risques, car mener une diversification entraîne une hausse des fonds propres ». Avant de frapper à la porte de son banquier, il est donc nécessaire de monter un dossier solide. Oséo, l’entreprise publique dont la mission est de faciliter l’accès au crédit pour les PME, peut apporter une solution de financement pour les agences souhaitant se développer. Elle offre la possibilité d’intervenir dès la conception du projet et a passé des conventions avec les banques qui lui permettent de signer à leur place, pour des demandes de prêts inférieurs à 100 000 E. « Oséo est là pour temporiser les relations, parfois tendues, entre les agences et les banques », indique Michèle Papalia, la responsable tourisme chez Oséo. Le Syndicat national des agents de voyages a édité récemment un document listant les solutions de financement pour les agences de voyages. N’hésitez pas à vous le procurer.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique