Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Afat fait coup double

Le réseau s’est fixé deux objectifs : accroître les ventes loisirs à travers la solution TravelTainment, ainsi que le segment affaires en attirant le marché des PME-PMI.

Le contexte n’est certes pas bon mais Afat continue à avancer. Jean-Pierre Mas a présenté aux adhérents et fournisseurs présents au congrès annuel, le week-end dernier à Venise, les différents projets du réseau pour 2009. Et en premier lieu, comme Selectour, Afat investit dans le multicanal. « Refuser d’être sur le Net serait une erreur », reconnaît-il.

L’INCONTOURNABLE SITE WEB MARCHAND

Un jugement confirmé par une étude présentée par Amadeus, selon laquelle 85 % des clients consultent d’abord un site Web marchand avant de faire un achat en magasin et, inversement, pour 86 % des personnes interrogées il est indispensable qu’un point de vente offre la possibilité de faire des achats sur le Net. Après appel d’offres, Afat a donc choisi la solution TravelTainment d’Amadeus estimant « l’offre globale supérieure » à celle d’Orchestra et Speedmedia. La solution, accessible en B2B et BtoC à partir de fin janvier, comprendra l’offre multi-loisirs TO, un moteur de réservation pour les vols (low cost inclus), le train, les hôtels et la location de voitures ainsi que la possibilité de monter des packages dynamiques. « Le volume d’affaires s’élève à 1,3 million d’euros par an. L’objectif est de le multiplier par dix d’ici cinq ans », explique Jean-Pierre Mas, qui compte également développer le segment voyage d’affaires en s’offrant les services de John Butcher, anciennement directeur commercial affaires chez Fram, qui a rejoint le réseau le mois dernier en tant que directeur du développement des affaires. « Notre but est de conqué- rir le marché des PME et PMI en offrant une alternative aux deux grands réseaux que sont Carlson et American Express à travers plus de proximité, de suivi et de conseil », indique John Butcher. Un audit va donc être fait en janvier pour déterminer les process à mettre en place. Le but est aussi de faire évoluer le périmètre des 86 agences que compose le Club Affaires et d’accroître le volume d’affaires qui s’élève à 300 millions d’euros en 2008. Au global, le volume d’affaires 2008 d’Afat Voyages devrait atteindre 1,350 milliard d’euros contre 1,420 milliard d’euros l’an dernier.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique